Notre nouvelle gestionnaire nous dévoile son parcours et son métier

Une interview découverte de Mme Charentus.

Par Warda 4ème4 et Sarah 4ème4

P1090401

Forte d’une expérience de plus de 20 ans, Mme Charentus nous a reçues pour une interview dans son bureau où elle occupe un poste à responsabilités dans notre établissement scolaire en qualité de gestionnaire matériel. Elle assiste le chef d’établissement. Et entre autre, elle se charge de la partie comptable, le budget et la partie financière, les réalisations. Elle nous a expliqué comment se déroule ces processus pour tout ce qui relève de la gestion administrative, matérielle et financière : entretien des locaux, sécurité, organisation de l’accueil, de la restauration, etc….  Et aussi le suivi de l’ensemble des personnels de services.

Warda : Quelle est la nature exacte de votre métier ?

Mme Charentus : Je suis adjointe gestionnaire de l’établissement.

P1090406 Sarah : En quoi consiste t-il ?

Mme Charentus : Il consiste, en plusieurs catégories de missions. Il y a la mission comptable, la comptabilité budgétaire de l’établissement. Il  y a la partie financière avec le paiement des réalisations financières. Et enfin, la partie matérielle avec l’entretien des locaux, la sécurité de l’établissement. Et ensuite, vous avez même la partie administrative. Parce qu’il y a une partie ressources humaines au niveau des agents des collectivités territoriales. Il s’agit des personnels qui s’occupent de la restauration.

Warda : Pour quelles raisons l’avez vous choisi ?

Mme Charentus :  Ce métier ? Et bien, c’et une longue histoire. Je n’ai pas toujours été gestionnaire dans les établissements. J’ai d’abord travaillé dans le secteur privé. J’ai fait des études de gestion d’entreprises. Je suis rentrée en tant que comptable dans plusieurs entreprises privées.

Vers l’âge de quarante ans, j’ai intégré la fonction publique, par le biais du Rectorat. Je suis rentrée contractuelle dans des établissements scolaires et ensuite, j’ai passé des concours de la fonction publique.  J’ai réussi le concours d’attaché d’administration de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur. Ainsi, je suis devenu gestionnaire des établissements.

Sarah : Qu’est ce que vous aimez dans ce métier ?

Mme Charentus : La variété. La variété du travail à effectuer. Puisque je ne sais pas si vous avez compris les différentes tâches, les missions, qui sont à faire! Mais de la comptabilité aux ressources humaines,  il y a de nombreuses tâches différentes qui sont multiples et variées. De ce fait, je vois beaucoup de choses dans l’établissement.

P1090400

Notre gestionnaire dans son bureau.

Warda : Avant d’entrer dans cet établissement, que faisiez-vous auparavant ?

Mme Charentus : Auparavant, j’étais dans un autre établissement, au lycée professionnel Georges Lamarque à Crépieux-la-Pape, quartier de la ville de Rillieux-la-Pape. C’est un lycée professionnel des Métiers du bois et des Métiers de la tapisserie d’ameublement. J’étais aussi à l’intendance et j’exerçais la fonction de gestionnaire par intérim parce que le précédent gestionnaire était malade.

Sarah : Aviez-vous des idées de métier en tête avant d’exercer ce métier ?

Mme Charentus : Quand j’avais votre âge à peu prés ? J’ai eu plusieurs idées, totalement différentes. Au départ, je voulais devenir puéricultrice, et après assistance sociale. Ensuite, j’ai eu envie de m’orienter vers le métier de psychologue. En fait, j’ai fait des études jusqu’à la maîtrise en gestion et sciences économiques, à la faculté de Sciences Economiques, option gestion de l’entreprise !

 Warda : Depuis combien de temps êtes-vous à l’Education nationale ?

Mme Charentus :  A l’Education nationale ? Depuis 2001, cela fait donc 17 ans.

Sarah : Quelles études aviez vous faites ?

Mme Charentus : J’ai fait des études de gestion et sciences économiques.

Sarah : Dans combien d’établissements aviez-vous travaillé avant d’arriver à Rillieux-la-Pape ?

Mme Charentus :  J’en ai fait beaucoup parce que j’étais contractuelle au départ, avant d’arriver ici au collège Paul Emile Victor. J’ai dû travailler dans environ dix à quinze établissements.

Warda : Que pensez-vous de l’atelier journal ?

Mme Charentus : Je ne le connais pas. Je ne suis là que depuis Septembre 2017 et je ne me suis pas encore appropriée ce genre de « choses » !

 Sarah : Merci d’avoir pris du temps pour nous et de nous avoir écoutées !

Warda : Bonne fin de journée.

Mme Charentus :  A bientôt !

           Sarah : Au revoir !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s