Le combat des héros – Planches de BD

Le jeudi 21 Juin 2018, jour du vernissage de l’exposition des planches de Bandes dessinées en Salle Terre Adélie au collège, Massil, Yasser et Aymen 6ème2 ont interviewé ce professeure sur son travail avec les élèves.

L’INTERVIEW DU PROFESSEURE D’ARTS PLASTIQUES, MME DE PRIESTER

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Massil : Je m’appelle Massil. Je suis en 6ème. Je souhaiterai vous interviewer.

Mme De Priester : Avec plaisir !

Massil : Quel travail était demandé et avec quelle classe ?

Mme De Priester : Je vous présente l’exposition. C’est le résultat du projet EPI  » Les super héros  » des classes de 5ème; en Français avec leur professeure Mme Carré et Arts Plastiques dont j’étais leur professeure .

Yasser : Qu’est-ce que l’EPI ?

Mme De Priester : C’est un sigle qui veut dire Enseignements pratiques interdisciplinaires. Les élèves ont travaillé à la description de héros en français. Ils ont inventé, imaginé en français un super gentil et un super méchant. Ensuite, ils les ont décrit avec un certain nombre de caractères. Ils ont inventé ensuite une petite histoire pour présenter la rencontre de ces héros en imaginant que les super gentils rencontrent les super méchants pour la première fois.

Une fois que le travail d’écriture a été terminé en français, les élèves sont venu en Arts plastiques avec leur projet et ils ont réalisé un travail de transcription de l’écrit à l’image.

Ils ont étudié la bande dessinée, la narration dans l’image et ont ensuite réalisé des planches de bande dessinées en racontant la rencontre entre leurs deux héros.

Massil : Avez-vous aimé le travail effectué avec vos élèves ?

Mme De Priester : Bien sur ! Nous avons beaucoup aimé le travail que les élèves ont fourni et apprécié la qualité de tous les travaux. Si vous jetez un œil, vous verrez la personnalité de chaque élève qui ressort, les talents très différents et variés, les techniques sont assez bien maitrisées.

Cela a été bien sûr un plaisir de travailler avec les cinquièmes !

Aymen : Les élèves ont trouvé cela difficile de réaliser une BD ?

Mme De Priester : En fait, au début, ils pensent qu’ils savent faire puis, au fur et à mesure, ils se rendent compte que, pour que l’on comprenne l’histoire, il faut quand même mettre en place un certain nombre de choses. Petit à petit, on affine le travail. On a pris le temps de le faire, et ils sont arrivés à réaliser ce qu’ils voulaient faire ! Sinon, il faudra leur poser la question !

Massil : Avez-vous aimé les BD réalisées par les élèves ?

Mme De Priester : C’est la question que vous venez de me poser. A nouveau, oui, j’ai beaucoup aimé les productions des élèves.

Massil : Merci de votre collaboration .

Mme De Priester : Merci à vous aussi.

p1090851.jpg

Mme Carré : Au 1er trimestre, les élèves des classes de 5ème ont eu comme consigne de travail en français d’écrire une aventure en texte narratif. Il fallait inventer un super héros. Une étude des caractéristiques des super héros de la séquence  » Héros, Héroïnes, Héroïsme  » et leurs invariants a été menée. Les élèves devaient ensuite inventé leur super héros et écrire un récit, une aventure de leur super héros. Ensuite le découpage en images ou storyboard a été réalisé en Arts plastiques.

LES PRODUCTIONS : SUPER HÉROS EN BANDE DESSINÉE

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s