Exposition  » Centenaire de la Guerre 14-18 « 

La Grande Guerre

1èreGM

Durant une semaine, les élèves des classes de Troisième et leurs professeurs d’histoire ont pu visiter une exposition de l’Armée autour de la guerre 14/18, ouverte du lundi 12 au vendredi 16 novembre 2018 au collège Paul-Emile Victor.

Une immersion visuelle sur le champ de bataille de la Grande Guerre en découvrant des photos d’archives prises sur l’ensemble de la ligne de front entre 1914 et 1918.

Parcours historique et culturel

La Grande Guerre est traitée sous tous ses aspects. Une suite thématique et chronologique de panneaux didactiques illustrent l’histoire militaire de Lyon et de sa région Auvergne Rhône-Alpes. Les sujets abordés sur ces panneaux richement illustrés sont multiples : les origines de la guerre, la vie dans les tranchées, la correspondance avec l’arrière, la Grande Guerre racontée par les images de propagande, la participation des troupes nord-africaines et coloniales à la guerre, la participation des femmes dans l’effort de guerre, …..

  • Une sélection qui présente objets et pièces de musée en rapport avec l’époque, traduisant les engagements exemplaires, la vie et l’enfer des Poilus dans les tranchées : mannequins équipés, costumes, maquettes, lettres, cartes postales, photos, affiches authentiques et rares, etc ….

Cette exposition de la Première Guerre Mondiale abordée sous un angle régional, avec le rôle essentiel fourni par la Région Auvergne Rhône-Alpes dans l’effort de guerre. a été élaborée par un réserviste de l’armée de terre. C’est une évocation de la vie des Rhônalpins pendant la Grande Guerre.

P1100099Dans le fait de la célébration du centenaire de la Grande Guerre, une exposition prêtée et portée par le MUSÉE D’HISTOIRE MILITAIRE de LYON et de la RÉGION RHÔNE-ALPES du Quartier Général Frère à Lyon 7ème http://museemilitairelyon.com/

Plaquette d’information (=Flyer) du musée

Le Musée, lieu unique du patrimoine militaire, est situé dans l’enceinte du Quartier Général Frère, 22 avenue Leclerc, 69007 Lyon. Depuis décembre 2013, le Musée est logé dans le bâtiment 025, au rez-de-chaussée de l’ancien Centre de Sélection, au sud-ouest du Quartier à l’angle de l’avenue Leclerc et de la rue des Girondins.

 

PRÉSENTATION DE QUELQUES PANNEAUX 

p1100067

Marcel Jeanjean et les cocardes

1918, les Armées dans la Victoire ! L’engagement de la région et des unités militaires d’Auvergne-Rhône-Alpes dans la guerre !

p1100057-e1554288482158.jpg

Participation des troupes nord-africaines et coloniales à la guerre

P1100068

p1100068-1.jpg

Le role des femmes dans l'effort de guerre

P1100109

P1100111Mobilisation pécuniaire de l’arrière

Durant la Première Guerre mondiale, l’épargne française est mise à contribution par le biais d’emprunts nationaux annuels (novembre 1915, octobre 1916, 1917 et 1918). Ces initiatives répondent à une double nécessité. Il s’agit d’abord, bien sûr, de financer une guerre rendue particulièrement coûteuse par l’effet combiné de sa longueur, de l’ampleur des moyens nécessaires et de son caractère industriel. Mais cet enjeu coexiste avec un autre, celui de la mobilisation de la société dans son ensemble. En enjoignant les populations de souscrire aux emprunts, ou aux bons de la Défense nationale, les pouvoirs publics entendent entretenir l’implication des Français dans la guerre, dans une optique très similaire à celle qui préside à l’organisation de diverses Journées (du Poilu, du 75, des Alliés…). Le devoir de l’arrière est en effet de seconder les efforts et les sacrifices endurés sur le front par les millions de mobilisés. Pour ce faire, l’État recourt à des moyens de propagande variés, tels que la presse, les conférences, les discours et l’affichage.         [ Source : François BOULOC, « Les emprunts nationaux pendant la guerre de 1914-1918 », Histoire par l’image [en ligne] .- Coordination : Anne-Lise Guinchard, chef de projet, Réunion des musées nationaux – Grand Palais; Florence Vielfaure, chargée du multimédia, Direction générale des Patrimoines.-  URL : https://www.histoire-image.org/fr/etudes/emprunts-nationaux-guerre-1914-1918 ]

DIAPORAMA DE L’EXPOSITION

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A VOIR : [Vidéo] La Première Guerre mondiale – Résumé des grandes étapes de la Grande Guerre. Présentation cartographique : les origines, le déroulement et les conséquences de cette guerre. (Cliquez sur l’image)

Voir aussi :

JOURNAL CLG_SUR ANIMAUX GRANDE GUERRECahiers d’Histoire et de Mémoire – Classe de 3ème, Collège Théophile Gautier – 92200 – Neuilly sur Seine.- Célébration du Centenaire de la 1ère Guerre mondiale, Numéro Spécial Hors série, n°4, Mars 2017.

 

Voir aussi :

TAGS

STREET ART 

avec la classe de Mme Rufo-Pantaléoni

Exposition dans le hall du collège

Un travail sur la fresque in situ autour du nom du collège.

Diaporama  

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Art, ombres et lumières

Les dessins réalisés par les Sixième 3 ont conquis le cœur du journal !

Comment ?

Mlle Choco Cookie a interviewé la documentaliste du collège.

Celle-ci raconte :

 » Je me rendais à la cantine quand je rencontre notre professeure d’Arts plastiques au collège, Mme Rufo-Pantaleoni. Nous avons discuté, et en parlant à ce moment là, j’ai aperçu  des peintures d’élèves de 6ème3, affichées au fond de la salle.

Elles étaient vraiment splendides !

Elles représentaient des formes en couleurs avec une ombre derrière et des reflets blancs. En tout cas, je les trouve très harmonieuse, d’une belle créativité. Les couleurs vives ont tout de suite attiré mon regard. De petites beautés artistiques ! ’’

Les consignes de travail :

Durant le cours, le professeur a posé des jouets sur une table près de la fenêtre pour pouvoir distinguer l’ombre et la lumière. Elle nous a demandé de regarder les objets (jouets) et de les peindre. Les élèves devaient directement appliquer sur une feuille Canson avec un pinceau ce qu’ils voyaient. Ensuite il fallait faire le fond avec une couleur qui ferait ressortir les objets. Pour finir dessiner l’ombre au fusain et tracer la lumière avec une craie blanche.

Voici le diaporama des travaux. Regardez !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Maintenant, nous allons nous intéresser aux « auteurs » de ces peintures. J’ai interviewé une élève de cette classe et voilà son témoignage :

p1100163

Mlle Choco Cookie : Bonjour Salsabil !

Salsabil : Bonjour Mlle Choco Cookie !

Mlle Choco Cookie : Je voudrais te poser quelques questions …

Salsabil : D’accord allons-y .

Mlle Choco Cookie : As – tu aimé la séance d’Arts plastiques ?

Salsabil : C’est bien et créatif .

Mlle Choco Cookie : As-tu un moment que tu n’as pas aimé ?

Salsabil : Non j’ai tout aimé

Mlle Choco Cookie : Es-ce que tu as trouvé ça facile ?

Salsabil : Pas vraiment, car ma prof m’a peu aidée mais ça va .

Mlle Choco Cookie : Penses-tu que les œuvres de tes camarades seront dans le journal ?

Salsabil : Peut-être mais je ne suis pas sûre à 100% .

Mlle Choco Cookie : Merci beaucoup Salsabil pour ton témoignage !

Salsabil : De rien, Mlle Choco Cookie !

Au tour du professeur d’être interviewé :

p1100193.jpg

          Mme Rufo-Pantalioni,          Professeure d’Arts plastiques

Mlle Choco Cookie : Bonjour Mme Rufo !

Mme Rufo : Bonjour Mlle Choco Cookie.

Mlle Choco Cookie : Je vais vous interviewer sur les « créations » des ombres et des lumières des élèves de 6ème3…

Mme Rufo : Pas de soucis

Mlle Choco Cookie : Comment s’est déroulée la séance ?

Mme Rufo : Les élèves étaient un peu dissipés mais ça c’est bien déroulé

Mlle Choco Cookie : Es-ce que c’était difficile ?

Mme Rufo : Pour certains des élèves oui mais pour d’autres non.

Mlle Choco Cookie : C’est possible de reproduire ce dessin à la maison ?

Mme Rufo : Oui , c’est rapide et le matériel coûte peu .

Mlle Choco Cookie : Merci beaucoup Mme Rufo ! Au revoir !

Mme Rufo : Au revoir !

Bref, cela a beaucoup plu aux élèves de 6ème3.

Ils seront encore beaucoup plus contents quand ils apprendront qu’ils seront dans le journal du collège ! smile1-happiness-emotion.jpg

Appel aux candidatures !
  • Tu aimes rédiger des articles ?
  • Tu souhaites passer dans le blog journal ?
  • Tu aimes faire de la caricature ?
  • Tu aimes parler de tout et n’importe quoi ?

Et bien, viens bâtir une équipe de rédacteurs !

Inscris-toi auprès de la documentaliste au CDI !

On compte sur toi !

 

Article rédigé par Mlle Choco Cookie, 6ème3