Histoires de café

Exposition des travaux – Janvier 2020

Ces dessins ont été réalisé en Arts Plastiques par les élèves de 5°5 de la classe de Mme Benoit.

Voir le lien avec le projet VEDUTA et l’artiste Felipe Arturo : Biennale d’Art Contemporain – Visite d’œuvres aux Usines Fagor

Notre classe a vu une exposition en rapport avec le café. Cette exposition s’est tenu aux Usines Fagor sur le café, l’histoire de café. Et ensuite, notre classe a préparé des affiches et a présenté aussi une exposition de nos travaux sue les murs des couloirs du collège.  représente le partage du café, la convivialité, le café dans le monde, l’esclavage dans les plantations de café, sa transformation… La grande particularité, ce sont des dessins qui ont été peint au café !

Cute little cartoon compact camera Photographies et Images mises en ligne par Maude, 5°5, journaliste junior en classe média

histoires de café - Vue générale

P1100691   P1100691P1100690

P1100702   P1100719

P1100718

P1100696

P1100699 P1100720

P1100704

P1100719

VOIR AUSSI :  Le blog ARTS PLASTIQUES MADAME BENOIT

 

 

Le blog en Arts plastiques

blog arts plastiques1

Madame Benoit, professeure d’Arts-Plastiques depuis Septembre 2019 au collège propose un site d’accompagnement pour les Arts plastiques consultable à l’adresse suivante :

https://artsplastiquesmadamebenoit.wordpress.com/

Vous y trouverez les cours en ligne, des fiches techniques, des projets d’élèves, des visites d’expositions.

De très belles productions en ligne!

blog arts plastiques


Capture d’écran de la page d’accueil du blog

L’art abstrait et ses sensations

Les élèves de 6ème2 présentent un projet en Arts plastiques avec la classe de Mme Rufo-Pantaléoni, sur le thème de l’art abstrait et ses sensations.

Composition, Organisation

4 février 2019 Géocomposition
Il a été demandé aux élèves de réaliser des formes géométriques sur un support A4. Ces formes ont été colorées avec les couleurs primaires et secondaires (feutres, crayon de couleur ou peinture au choix).
Préparation technique
‘’Remplir une feuille de dessin de formes géométriques simples et colorées (triangles/carrés/cercles) de couleurs primaires, secondaires ou tertiaires.’’ Minimum 10 formes.
Sur une deuxième feuille divisée en deux parties, vous peindrez deux fonds en utilisant une des couleurs des formes.’’
Une fois que vous aurez tiré au sort votre couple vous essaierez de composer sur votre support en fonction de votre couple en envahissez vos deux fonds de manière à provoquer chez le spectateur les sensations correspondantes. Restez, sortez du support, superposez, accrochez, collez, suspendez, à vous de voir…
11 février 2019 Géocomposition
Les formes ont été découpées et en binôme, les élèves ont commencé à travailler sur le groupe de mots tiré au sort.
Projet : feuilles peintes (format A4) avec les couleurs primaires et secondaires de différentes façons : empâtement, aplat, transparence, touches visibles, dégradés, tâches, etc.
Redécoupées en forme géométriques et assemblées pour créer des sensations de : mouvement / équilibre/ Déséquilibre/ Organisation, etc.
Problématique
– Comment les couleurs, les formes – qui occupent l’espace – et les effets produits par leur manipulation peuvent créer un sens ou une sensation ?
– Comment faire la différence entre la figuration et l’abstraction ?
– Comment aider les élèves à appréhender l’occupation de l’espace littéral sans référent réel.
– Comment s’affranchir de l’imitation /du réalisme ?
4 mars 2019 Géocomposition
Les élèves ont commencé à rassembler leurs formes sur un même support. Ils essaient de rendre compte du mot tiré au sort (équilibre, organisation, etc).
Questionnements du programme : La matérialité de l’œuvre
La transformation de la matière. Les qualités physiques des matériaux.  La matérialité et la qualité de la couleur.
Objectifs
– Utiliser le bon vocabulaire.
– Comprendre la différence entre la figuration et l’abstraction.
– Revoir la base des mélanges en couleur/ Savoir exploiter la matière et ses effets pour créer une image/ Exploiter l‘espace du support / Organiser des formes / Observer et identifier le sens produit par l’organisation des formes.
11 mars 2019 Références
KUPKA : Autour d’un point 1911/30
TAUBER ARP Sophie :Tapisserie Dada, Composition à triangles, rectangles. 1916
DELAUNAYSonia : ‘’Automne’’ 1965, Lithographie
Kandinsky : ‘’Composition VI’’ 1913.
KLEEPaul : Rhythmisches (En rythme, Rhyth-misches) 1930 Theo Van Doesburg. Compositie XIII. 1918
MONDRIAN : ‘’Composition A’’ 1923.
MONDRIAN Piet : Broadway Boogie Woogie, 1942-1943, huile/toile
MALEVITCH : ‘’Sopremus n°58’’ 1916.
NEWMAN Barnett, Onement I (1948)
CALDER : ‘’Untitled’’ 1963.
MIRO : ‘’Bleu I, II, III’’ 1961.
Ward DUCK : ‘’pression’’ 2011.
POLLOCKJackon : Number One 1950
Mark ROTHKO : Untitled,1969
Compétences
Expérimenter, produire, créer :
A1- Choisir des moyens plastiques en fonction de leurs effets pour exprimer son intention
Mettre en œuvre un projet artistique :
B3- Savoir se repérer dans les étapes de la réalisation d’une production plastique et en anticiper les difficultés éventuelles
Se repérer dans les domaines liés aux arts-plastiques, être sensible aux questions de l’art.
D3- Proposer et soutenir l’analyse et l’interprétation d’une œuvre.
18 mars 2019 Géocomposition
Dernière séance sur le travail de formes géométriques. Les élèves ont essayé de rendre  compte d’une sensation au choix : organisation, chaos, équilibre, déséquilibre, apesanteur, gravité, etc.
Compétences
A. Exprimer, conduire, créer
A1. Choisir, organiser et mobiliser des gestes, des outils et des matériaux en fonction des effets qu’ils produisent.
A2. Représenter le monde environnant ou donner forme à son imaginaire en explorant divers domaines (dessin, collage, modelage, sculpture, photographie, vidéo…).
B. Mettre en œuvre un projet
B2.  Se repérer dans les étapes de la réalisation d’une production plastique individuelle ou collective, anticiper les difficultés éventuelles.

 

DONNER UNE SENSATION AU SPECTATEUR

carte couleur réalisationCarte Art abstrait et sensations 6e2 Mme RufoFlèche rouge

 

 

Les machines infernales

Massil 5E6   Images mises en ligne par Massil, 5ème6

            Une quatrième et nouvelle séquence, s’ouvre en Janvier 2019 pour les élèves de 5ème en classe d’Arts Plastiques avec Mme Rufo-Pantaléoni :

 » L’Art et la Machine « …

Les artistes ont souvent été de grands observateurs du monde dans lequel ils évoluaient et ils ont souvent contribué à les faire progresser… Y parviendrons-nous, nous aussi ???

Questionnements du programme : L’objet et l’œuvre
L’objet comme matériau en art : La transformation, les détournements des objets dans une intention artistique ; la sublimation, la citation, les effets de décontextualisation et de recontextualisation des objets dans une démarche artistique.

Proposition de travail :
‘’Vous êtes un savant fou et vous êtes en train de mettre au point une machine   complexe.’’
Choisir, découper dans le magazine des fragments d’images ou d’objets et les assembler afin de créer une machine complexe (elle sera composée d’au minimum 10 morceaux, choisis pour leur forme et leur couleur).
Attention aux dimensions, elle devra remplir presque entièrement le support.

’’Essayez de me vendre votre machine en imaginant une fonction inutile et un slogan’’

 

LES PRODUCTIONS

A l'exposition

A l’exposition

Images mises en ligne par Massil, 5ème6

 

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Machines infernales - Elèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Masques du monde en papier mâché

Réalisation de masques en papier mâché

Recyclage de papier :  Plusieurs feuilles ont été récupérées  et rassemblées avec de l’eau pour former une pâte.

Masque doré Création Moulage

Le masque doré

  • Choisir un moule comme celui-ci       masque SERVANT DE MOULE
  • Couvrir votre moule avec des bandes une à une de trois couches de papier 
  • Appliquez la pâte à papier sur les couches recouvrant le moule
  • Laissez séchez plusieurs jours
  • Peignez à votre guise

 

LES RÉALISATIONS

 

LE DIAPORAMA : MISE EN ŒUVRE !

l’atelier maintenant en pleine action !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

https://i2.wp.com/lesaventurescheznounoumarie.l.e.pic.centerblog.net/o/img12.gif   Autre activité : dessiner

un Masque africain sur papier

    • Plier une feuille de papier calque en deux dans le sens de la longueur et composer la moitié d’un masque africain.
    • Décalquer le dessin sur l’autre moitié de la feuille, en symétrie
    • Repasser les traits au feutre noir
    • Mettre en couleur sans respecter la symétrie
    • Utilise pour le trait du crayon graphite gris épais (2B), des crayons de couleur ou des craies grasses, des feutres, des pastels.

masque africain_dessin

 

A REGARDER : Superbe masque d’art africain très coloré

Masque africain, masque tribal ethnique, art premier primitif

Masque africain, masque tribal ethnique, art premier primitif Source : http://www.africa-deco.fr/decoration-africaine/

 

PerspectiveS

Une séquence s’ouvre en Mai 2019 pour les élèves de 5ème et 4ème en classe d’Arts Plastiques avec Mme Rufo-Pantaléoni :

                                                    Mise en perspective de l’architecture en volume et en espace : la pièce idéale, un espace clos, possédant une ou plusieurs ouvertures sur l’extérieur, qui, seul ou avec d’autres, constitue un appartement, une maison.

p1100559.jpg

‘’DOMUS in Lyon’’

Projet

Dessin en perspective à points de fuite d’une villa idéale. Les élèves  réalisent un croquis étape par étape grâce à une démonstration faite au tableau. Il s’agit de l’investir et d’imaginer la maison rêvée

Questionnements du programme : L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur :
Les rapports entre l’espace perçu, ressenti et l’espace représenté ou construit.

  • Problématiques
    – Comment dessiner l’architecture, comment la perspective donne la sensation de relief et de profondeur ?
    – Comment transformer le dessin d’un bâtiment simple contemporain en apportant des éléments classiques (colonnes, Frontons, couleurs, courbes, etc.)

P1100563
Les élèves de 5ème2 ont peu à peu trouver une façon de colorer leur maison et commence à se libérer de la représentation conventionnelle d’une image architecturale. Ils commencent à partir d’une architecture rêvée…
Un diaporama sur l’architecture et sa représentation a été visionné. A cette occasion, les élèves ont pu percevoir que l’architecture a souvent été colorée (durant l’Antiquité ou dans d’autres cultures).

  • Références
    Parthénon d’Athènes (- 447/-423), reconstruction colorée des frontons
    Cathédrale d’ Amiens XIIIème siècle, France. L’édifice retrouve ses couleurs d’autrefois
    (polychromie) grâce à une projection de lumière
    Piero Della Francesca : “La cité idéale” vers 1485 mais aussi attribué Francesco di Giorgio Martini (1439-1502) Urbino, Galleria Nazionale delle Marche (peinture sur bois).
    BRUEGHEL : “La tour de Babel ”1563
    PIRANESE : “Œuvres diverses d’Architectures” 1752
    LEDOUX Nicolas : ‘’Les Salines’’ d’Arc et Senans 1774
    LANG Fritz : “Métropolis” 1929
    Maisons colorées traditionnelles de tous les continents
    ‘’La cité Radieuse’’, LE CORBUSIER’’ 1952
    ‘’Hundertwasserhause’’ 1983/85.Unité d’habitation construction


Une pièce au collège..
Les élèves de 4ème2 ont investi le croquis de pièce et inventent leur pièce idéale, une chambre, un salon, etc. L’idée est d’organiser l’espace en prenant appui à des productions d’artistes. Utilisation de la couleur, les formes, des objets, etc.

 


Les élèves de 4e3 ont visionné un diaporama qui introduit  la représentation de l’espace intérieur au cours des siècles jusqu’au 20ème, avec les avant-gardes qui rendent l’espace réelle œuvre.

  • Références
    Fresques  »Peintre avec une statue peinte et un tableau ». Pompéi Premier siècle après J.C
    UCCELLO « Le Miracle de l’Hostie » 1469
    Gaspar van Wittel
    VEERMER1662-65 ‘’Leçon de piano’’ dimensions: 74,6x 64,1 cm
    CANALETTO
    SCHWITTERS Kurt  1919/1933 ‘’Merzbau’’ maison de l’artiste à Hanovre (Allemagne)
    DUBUFFET  1069/1970 ‘’Jardin d’Hiver’’
    Jesus Gomez SOTO ‘’Praticables’’ dès la fin années 1960
    BOURGEOIS Louise 1992 ‘’Precious Liquids’’

Les élèves de 4e3 ont réalisé un croquis grâce aux indications données, étapes après étapes, par le professeur (réalisation au tableau). Une fois achevé, ce croquis en perspective à un point de fuite qui permet d’imaginer une pièce ( chambre, etc.).

  • Liens avec les programmes
    L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur
    L’expérience sensible de l’espace de l’œuvre : les rapports entre l’espace perçu, ressenti et l’espace représenté ou construit.
  • Problématique
    – Comment par le dessin rendre compte d’un espace construit?
    – Quels consensus ont adopté les artistes pour représenter l’espace?

p1100562-1.jpgP1100560P1100561P1100562

Les élèves de 4e3 ont investi le croquis de pièce et inventent leur pièce idéale, une chambre, un salon, etc. L’idée est d’organiser l’espace en prenant appui à des productions d’artistes. Utilisation de la couleur, les formes, des objets, etc.

Reconstruire l’espace
Les élèves de 4e2 ont commencé à découper et à réassembler les fragments d’images disparates. Il s’agit de sélectionner, d’isoler des éléments architecturaux pour mieux les ré-associer et inventer un nouvel espace intérieur.

  • Questionnements du programme
    La représentation : images, réalité et fiction
    Le dispositif de représentation : l’espace en deux dimensions (littéral et suggéré), la différence entre organisation et composition ;
    L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur
    L’expérience sensible de l’espace de l’œuvre : les rapports entre l’espace perçu, ressenti et l’espace représenté ou construit ;

Problématique
– Comment construire un espace cohérent (sur un support bidimensionnel) à partir d’éléments photographiques hétérogènes et fragmentés?
– Comment un même image d’espace peut se transformer en retournant, découpant, collant des éléments de façon différentes et en intervenant graphiquement?

P1100562bis

 

De loin, je vois

En classe d’Arts plastiques, avec leur professeure Mme Rufo-Pantaléoni, les élèves de 5ème3, 5ème2, 5ème6 ont réalisé une production individuelle.

Le projet

                                                                 Créer l’intérieur d’une boite à optique en partant de paysage ruraux ou d’images photographiques

⇒ Intérieure d’une boite à optique / Travailler en plan

Problématiques

  • Comment un espace bidimensionnel peut suggérer un espace en 3 dimensions ?
  • Comment jouer avec l’échelle ? Les superpositions ? Contrastes de couleur ? Les constructions ?
  • Comment photographier, comment cadrer, quels points de vue pour quels effets ?

Objectifs

Créer de la profondeur dans un espace bidimensionnel. Illusions de la profondeur et mise en place d’éléments créant une narration.

  • Comprendre que l’on peut créer de la profondeur de manières différentes :
    • Par une différence d’échelle entre les éléments constituant la scène
    • Par l’introduction d’un premier plan
    • Par la superposition de plans successifs
    • Par l’utilisation de contrastes et de l’atmosphère
    • Par la propriété qu’ont certaines couleurs « d’éloigner » ou de « rapprocher »
    • Par l’effet de perspective
  • Construire une narration en une image (photographie)

Les productions des élèves

 

p1100394.jpg

P1100388

P1100396

P1100386

p1100387.jpg

 

Masque et culture africaine – Arts premiers avec les Cinquièmes

 

Réalisation de masques liés aux Arts premiers qui ont alimenté les avant-garde artistiques du début du XXème siècle ( fauvisme, cubisme, expressionnisme, … ) par des formes, des couleurs, des motifs sur du papier Canson puis peints.

Une dimension cultuelle des masques  – la magie, le surnaturel –

Demande de Mme Rufo-Pantaléoni pour commencer le travail artistique : « Avec une feuille 24×32 et divers matériaux, créer un masque qui donne au visage un air étrange, surnaturel, magique ».

LES REALISATIONS DES ELEVES

Ces travaux sont en exposition au CDI.

 

Personnages fantastiques

En cours d’Arts plastiques, les élèves de 5ème de la classe de Mme Rufo-Pantaléoni ont eu comme consigne :

  1.  En vous inspirant de personnages de films, d’images de bandes dessinées, de mangas ou d’œuvres vues en classe, vous imaginerez un personnage fantastique.

  2. Il pourra être merveilleux, futuriste ou effrayant. Hybride, extra-terrestre, fantôme … Peu importe  ! Pourvu qu’il est de loin une silhouette humaine…

Il sera le Héros de votre film d’animation ….

 

Les productions des élèves