PerspectiveS

Une séquence s’ouvre en Mai 2019 pour les élèves de 5ème et 4ème en classe d’Arts Plastiques avec Mme Rufo-Pantaléoni :

                                                    Mise en perspective de l’architecture en volume et en espace : la pièce idéale, un espace clos, possédant une ou plusieurs ouvertures sur l’extérieur, qui, seul ou avec d’autres, constitue un appartement, une maison.

p1100559.jpg

‘’DOMUS in Lyon’’

Projet

Dessin en perspective à points de fuite d’une villa idéale. Les élèves  réalisent un croquis étape par étape grâce à une démonstration faite au tableau. Il s’agit de l’investir et d’imaginer la maison rêvée

Questionnements du programme : L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur :
Les rapports entre l’espace perçu, ressenti et l’espace représenté ou construit.

  • Problématiques
    – Comment dessiner l’architecture, comment la perspective donne la sensation de relief et de profondeur ?
    – Comment transformer le dessin d’un bâtiment simple contemporain en apportant des éléments classiques (colonnes, Frontons, couleurs, courbes, etc.)

P1100563
Les élèves de 5ème2 ont peu à peu trouver une façon de colorer leur maison et commence à se libérer de la représentation conventionnelle d’une image architecturale. Ils commencent à partir d’une architecture rêvée…
Un diaporama sur l’architecture et sa représentation a été visionné. A cette occasion, les élèves ont pu percevoir que l’architecture a souvent été colorée (durant l’Antiquité ou dans d’autres cultures).

  • Références
    Parthénon d’Athènes (- 447/-423), reconstruction colorée des frontons
    Cathédrale d’ Amiens XIIIème siècle, France. L’édifice retrouve ses couleurs d’autrefois
    (polychromie) grâce à une projection de lumière
    Piero Della Francesca : “La cité idéale” vers 1485 mais aussi attribué Francesco di Giorgio Martini (1439-1502) Urbino, Galleria Nazionale delle Marche (peinture sur bois).
    BRUEGHEL : “La tour de Babel ”1563
    PIRANESE : “Œuvres diverses d’Architectures” 1752
    LEDOUX Nicolas : ‘’Les Salines’’ d’Arc et Senans 1774
    LANG Fritz : “Métropolis” 1929
    Maisons colorées traditionnelles de tous les continents
    ‘’La cité Radieuse’’, LE CORBUSIER’’ 1952
    ‘’Hundertwasserhause’’ 1983/85.Unité d’habitation construction


Une pièce au collège..
Les élèves de 4ème2 ont investi le croquis de pièce et inventent leur pièce idéale, une chambre, un salon, etc. L’idée est d’organiser l’espace en prenant appui à des productions d’artistes. Utilisation de la couleur, les formes, des objets, etc.

 


Les élèves de 4e3 ont visionné un diaporama qui introduit  la représentation de l’espace intérieur au cours des siècles jusqu’au 20ème, avec les avant-gardes qui rendent l’espace réelle œuvre.

  • Références
    Fresques  »Peintre avec une statue peinte et un tableau ». Pompéi Premier siècle après J.C
    UCCELLO « Le Miracle de l’Hostie » 1469
    Gaspar van Wittel
    VEERMER1662-65 ‘’Leçon de piano’’ dimensions: 74,6x 64,1 cm
    CANALETTO
    SCHWITTERS Kurt  1919/1933 ‘’Merzbau’’ maison de l’artiste à Hanovre (Allemagne)
    DUBUFFET  1069/1970 ‘’Jardin d’Hiver’’
    Jesus Gomez SOTO ‘’Praticables’’ dès la fin années 1960
    BOURGEOIS Louise 1992 ‘’Precious Liquids’’

Les élèves de 4e3 ont réalisé un croquis grâce aux indications données, étapes après étapes, par le professeur (réalisation au tableau). Une fois achevé, ce croquis en perspective à un point de fuite qui permet d’imaginer une pièce ( chambre, etc.).

  • Liens avec les programmes
    L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur
    L’expérience sensible de l’espace de l’œuvre : les rapports entre l’espace perçu, ressenti et l’espace représenté ou construit.
  • Problématique
    – Comment par le dessin rendre compte d’un espace construit?
    – Quels consensus ont adopté les artistes pour représenter l’espace?

p1100562-1.jpgP1100560P1100561P1100562

Les élèves de 4e3 ont investi le croquis de pièce et inventent leur pièce idéale, une chambre, un salon, etc. L’idée est d’organiser l’espace en prenant appui à des productions d’artistes. Utilisation de la couleur, les formes, des objets, etc.

Reconstruire l’espace
Les élèves de 4e2 ont commencé à découper et à réassembler les fragments d’images disparates. Il s’agit de sélectionner, d’isoler des éléments architecturaux pour mieux les ré-associer et inventer un nouvel espace intérieur.

  • Questionnements du programme
    La représentation : images, réalité et fiction
    Le dispositif de représentation : l’espace en deux dimensions (littéral et suggéré), la différence entre organisation et composition ;
    L’œuvre, l’espace, l’auteur, le spectateur
    L’expérience sensible de l’espace de l’œuvre : les rapports entre l’espace perçu, ressenti et l’espace représenté ou construit ;

Problématique
– Comment construire un espace cohérent (sur un support bidimensionnel) à partir d’éléments photographiques hétérogènes et fragmentés?
– Comment un même image d’espace peut se transformer en retournant, découpant, collant des éléments de façon différentes et en intervenant graphiquement?

P1100562bis

 

Le Bestiaire imaginaire

 

A l’Institut du Collège Paul-Emile Victor

Sur l’île mystérieuse de Rillieux-la-Pape, avec leur professeure d’Arts plastiques, Mme Rufo-Pantaléoni, les élèves et chercheurs de 5ème, ont découvert d’étranges créatures …

p1100154

p1100154 Images, réalité et fiction : La ressemblance, le rapport au réel, valeur expressive de l’écart

Problématique :

  • Comment dessiner une image en partant d’un fragment du réel
  • Comment dessiner, à partir de plusieurs morceaux, une créature qui soit cohérente

Objectifs :

  • Évaluation de la maitrise du dessin et du coloriage
  • Capacité à créer une image cohérente (hybride)

LES PRODUCTIONS DES ÉLÈVES

Panorama

p1100160

p1100159.jpg

Détails : quelques étranges créatures

p1100158

p1100157.jpg

p1100156.jpg

p1100155.jpg

Le combat des héros – Planches de BD

Le jeudi 21 Juin 2018, jour du vernissage de l’exposition des planches de Bandes dessinées en Salle Terre Adélie au collège, Massil, Yasser et Aymen 6ème2 ont interviewé ce professeure sur son travail avec les élèves.

L’INTERVIEW DU PROFESSEURE D’ARTS PLASTIQUES, MME DE PRIESTER

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Massil : Je m’appelle Massil. Je suis en 6ème. Je souhaiterai vous interviewer.

Mme De Priester : Avec plaisir !

Massil : Quel travail était demandé et avec quelle classe ?

Mme De Priester : Je vous présente l’exposition. C’est le résultat du projet EPI  » Les super héros  » des classes de 5ème; en Français avec leur professeure Mme Carré et Arts Plastiques dont j’étais leur professeure .

Yasser : Qu’est-ce que l’EPI ?

Mme De Priester : C’est un sigle qui veut dire Enseignements pratiques interdisciplinaires. Les élèves ont travaillé à la description de héros en français. Ils ont inventé, imaginé en français un super gentil et un super méchant. Ensuite, ils les ont décrit avec un certain nombre de caractères. Ils ont inventé ensuite une petite histoire pour présenter la rencontre de ces héros en imaginant que les super gentils rencontrent les super méchants pour la première fois.

Une fois que le travail d’écriture a été terminé en français, les élèves sont venu en Arts plastiques avec leur projet et ils ont réalisé un travail de transcription de l’écrit à l’image.

Ils ont étudié la bande dessinée, la narration dans l’image et ont ensuite réalisé des planches de bande dessinées en racontant la rencontre entre leurs deux héros.

Massil : Avez-vous aimé le travail effectué avec vos élèves ?

Mme De Priester : Bien sur ! Nous avons beaucoup aimé le travail que les élèves ont fourni et apprécié la qualité de tous les travaux. Si vous jetez un œil, vous verrez la personnalité de chaque élève qui ressort, les talents très différents et variés, les techniques sont assez bien maitrisées.

Cela a été bien sûr un plaisir de travailler avec les cinquièmes !

Aymen : Les élèves ont trouvé cela difficile de réaliser une BD ?

Mme De Priester : En fait, au début, ils pensent qu’ils savent faire puis, au fur et à mesure, ils se rendent compte que, pour que l’on comprenne l’histoire, il faut quand même mettre en place un certain nombre de choses. Petit à petit, on affine le travail. On a pris le temps de le faire, et ils sont arrivés à réaliser ce qu’ils voulaient faire ! Sinon, il faudra leur poser la question !

Massil : Avez-vous aimé les BD réalisées par les élèves ?

Mme De Priester : C’est la question que vous venez de me poser. A nouveau, oui, j’ai beaucoup aimé les productions des élèves.

Massil : Merci de votre collaboration .

Mme De Priester : Merci à vous aussi.

p1090851.jpg

Mme Carré : Au 1er trimestre, les élèves des classes de 5ème ont eu comme consigne de travail en français d’écrire une aventure en texte narratif. Il fallait inventer un super héros. Une étude des caractéristiques des super héros de la séquence  » Héros, Héroïnes, Héroïsme  » et leurs invariants a été menée. Les élèves devaient ensuite inventé leur super héros et écrire un récit, une aventure de leur super héros. Ensuite le découpage en images ou storyboard a été réalisé en Arts plastiques.

LES PRODUCTIONS : SUPER HÉROS EN BANDE DESSINÉE

Ce diaporama nécessite JavaScript.