« Titan noir » : la condition des animaux en captivité

Par Alissa, 3ème 4

Sur la journée du Jeudi 23 Mai 2019, consacrée au Prix littéraire des collégiens et lycéens 2019, 3ème-2nde – Rillieux-la-Pape, les élèves des classes de 3ème du collège et des classes de seconde du lycée ont rencontré l’écrivaine audoise du roman TITAN NOIR (Le Rouergue, 2018),

Florence Aubry auteure de TITAN NOIR Florence Aubry qui s’empare de sujets graves ou délicats, comme la condition animale, un vrai sujet de société.

Et les élèves du collège deviennent « jury littéraire » : ils s’engagent à lire une sélection de trois romans pendant l’année, à se faire un avis personnel, à voter et à argumenter pour défendre leur roman préféré.

L’auteure Florence Aubry est intervenue pour parler de son travail d’écriture, nous avons pu lui poser de nombreuses questions et lui présenter nos travaux de recherche et d’expression écrite.

J’ai ainsi rédigé un texte, comme des prédictions heureuses ou malheureuses pour le futur… pour cette «première fois» littéraire et culturelle. Je l’ai lu à haute voix le jour de cette rencontre.

 » Bienvenue dans notre monde infernal ! « 

Nous sommes pourtant 7.7 millions d’espèces animales. Malgré cela, on nous traite comme de vulgaires chiffons. On nous prend, on nous jette comme des objets. Comme si nous n’avions pas de pensées, pas de sentiments. Ils sont là à nous dire quoi faire, quoi devenir.

Ils se croient tout permis parce qu’ils nous nourrissent.

Ils sont là à nous regarder comme s’ils nous comprenaient.

Ils sont là en pensant que nous sommes alliés même amis.

Ils ne comprennent pas, pourtant, c’est le même cri que nous poussons. Depuis que les hommes sont arrivés, ils ont tout bousculé, tout mangé, tout dominé. Ils nous ont tué pour leurs vêtements, leur nourriture ou pour le plaisir. On nous enferme dans des cages, on nous roue de coups. Depuis 4500 ans, ils nous gavent pour le plaisir de leur palais, en ne pensant pas que nous aussi, nous aimerions déguster la nourriture. D’année en année, ils « performent », se perfectionne de plus en plus pour être plus efficace, plus rapide. Ils nous amadouent pour que nous ne soyons pas stressés et obtenir un meilleur rendement.

Ils font des tests sur nous. Ils nous mettent des machines qui nous transpercent la peau.

Nous sommes 1,9 million d’animaux à être utilisés à des fins scientifiques en France pour l’expérimentation animale :  des souris, des poissons, des rats, des lapins, des poulets, des cochons d’inde, des oiseaux, des chiens, des primates non humains, des chats. Dans l’Union européenne, quelques 2,2 millions d’animaux. Nous mourrons à des fins scientifiques. Nous sommes privés de sommeil,  on nous implante des armes chimiques et bactériologiques dans le corps. Ils nous font mal à nous torturer avec leurs engins.

La nuit, nous pansons nos douleurs avec nos larmes, et on nous raconte des histoires pour endormir notre peine.

Alissa, en classe de 3ème

 

Jeu de lettres : LE CRI

Par Jean-Paul, 3e3

Le Jeudi 23 Mai 2019, avec ma classe de Français, nous avons rencontré au lycée Albert Camus de Rillieux la Pape l’auteure Florence Aubry pour son roman Titan Noir .

couverture TITAN NOIRJ’ai lu ce livre dans le cadre du Prix littéraire collège-lycée 2019 de Rillieux la Pape.

Inspiré de l’histoire vraie de  l’orque tueuse Tilikum.

C’est l’histoire très sombre de cette orque magnifique, Titan, et la souffrance des cétacés en captivité. Ce roman riche et émouvant nous apprend beaucoup sur le spectacle de divertissement, le dressage et la condition des animaux en captivité.

Dresseuse d’orques dans un parc océanographique, Elfie, 18 ans, raconte sa relation privilégiée avec l’une d’elles, Titan Noir. En parallèle, une autre voix dresse un panorama de ces parcs et dévoile l’identité réelle de l’animal.

Voici mon poème en acrostiche !

          Le Cri

 

Nous les animaux, nous voulons nous exprimer

Obnubilé par la cupidité des hommes dans leur désir de s’amuser,

Nous ne sommes pas des objets de loisirs, nous voulons retourner à l’état naturel

A nous aussi, la joie de vivre libre

Lhomme se sert de nous afin de tirer profit de notre courage et de notre agilité

EXprimons notre désaccord envers eux

Privé de notre milieu naturel et,

Livrer à l’exploitation et la torture de l’homme,

Obstacle inévitable pour nous épanoui

Isoler de notre milieu naturel,

Traité parfois avec beaucoup de violence

Affection, sympathie et respect sont ce que nous demandons aux hommes

Tolérance et courage sera notre devise

Iniquité, abus, maltraitance et usurpation sont synonymes de l’homme

Orgueil et arrogance aveuglent l‘homme de la teneur de ses actes

Nous voulons vivre dans la paix dans nos milieux naturels et non dans la tyrannie que nous offre l’homme

 

illustration-par-thomas-batty-anglais-dompteur-de-cirque-et-proprietaire-avec-sa-lions-gravure-sur-bois-de-1864

Une illustration de Thomas Batty, anglais dompteur de cirque et propriétaire avec sa-lionne. Gravure sur bois, 1864 .- Source : www.alamyimages.fr/photos-images/

Voir aussi :

Prix littéraire des collégiens et lycéens 2019, 3ème-2nde – Rillieux-la-Pape

Des conseils pour écrire des poèmes en acrostiches : Comment composer un poème en acrostiches            URL : https://fr.wikihow.com/composer-un-poème-en-acrostiches

 

 

Exposition 2018 (h)auteurs de Rillieux

Les projets (h)auteurs de Rillieux-la-Pape

FLYER-vernissage           hauteurs de rillieux

Le vernissage au collège a eu lieu le mercredi 20 juin 2018.

Voir :
Le contexte, l’objectif, le parcours qui permet de travailler les compétences transversales et disciplinaires
                 FORMAT PDF     Parcours Éducation à la Ville – Rillieux la Pape 

PTEAC  – Pôle Territorial d’Éducation Artistique et Culturel

FORMAT PDF     Compte-rendu séminaire inter-IREM_de_Lyon / de Henrique Vilas-Boas

http://www.univ-irem.fr/IMG/pdf/compte-rendu_seminaire_inter-irem_de_lyon-juin_2018.pdf

 CARTOGRAPHIE DU PROJET

Le projet (H)Auteur.e.s de Rillieux 2017-2018

PROJET HAUTEURS DE RILLIEUX

L’action pédagogique du CAUE : Parcours du PTEAC “ Éducation à la ville : hier, aujourd’hui, demain – Mémoire et ambiances sonores urbaines  » en ateliers en classe et sur l’espace public. Thématique : Urbanisme / Paysage.
Les élèves de 7 classes, dans 4 établissements différents posent un nouveau regard, sensible et éclairé sur leur quartier, leur ville, en plein renouvellement urbain.

Au collège Paul-Émile-Victor, le projet a proposé aux trois classes impliquées de partir d’un souvenir dans l’espace urbain de Rillieux-la-Pape et d’y associer une création sonore. Les ateliers ont été menés conjointement avec le Grame, centre national de création musical.

Consulter le site du CAUE. Pages Ateliers pédagogiques
CALENDRIER HAUTEURS DE RILLIEUX FORMAT PDF  Rillieux Ville des (h)auteurs – Le projet 2017-2018
Consulter aussi : Le site de la Ville de Rillieux-la-Pape sur le GRAND PROJET DE VILLE [GPV]

LES RÉALISATIONS

Cette exposition présente les travaux de plusieurs classes du collège et des écoles primaires de Rillieux-la-Pape. Les élèves des classes de 5ème et les élèves allophones de NSA ont donné leur opinion et leur voix sur leur ville sur ce postulat : Qui connait bien cette ville ? Qui sont les habitants ?

 

P1090913 Au centre, il y a la place publique avec un pupitre. Il représente la communication des habitants de la Ville cosmopolite et polyglotte avec 73 nationalités.

Tous les élèves ont beaucoup travaillé sur la notion de démocratie.

Une déambulation dans la Ville a eu lieu le 8 Juin 2018 et a donné aux élèves l’occasion de produire des écrits et des photos.

 

DIAPORAMAS DE QUELQUES PRODUCTIONS ET MAQUETTES DES ÉLÈVES

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

FORMAT PDF Le texte de la pièce de théâtre Hypatie joué en classe par les élèves de 5ème et filmé en vidéo. Dans le cadre de l’EPI « Langues et Culture de l’Antiquité « , une thématique sur la naissance de la démocratie en Grèce et la naissance de la démonstration en mathématiques.

Les Haïkus des élèves de 6ème3

Les haïkus sont des petits poèmes japonais qui se distinguent par leur brièveté : juste trois vers. Ils révèlent une vision poétique d’une scène, d’un objet, d’un animal ou encore d’un récit.

Un Haïku est la plus petite poésie du monde. Il se compose de 3 vers.

                                                                                           Exemple :   

Premier vers : Il se compose de 5 syllabes.               Ah! Un Cœur gelé 

Deuxième vers : Il se compose de 7 syllabes.           Va devant la cheminée

Troisième vers : Il se compose de 5 syllabes.           Pour te réchauffer

Les Haïkus viennent du Japon.                                                               Molica

Petit poème japonais de trois vers comportant respectivement 5, 7 et 5 syllabes et contenant un mot de saison. Il a deux formes de poésies modernes dans le Japon : le haïku et le tanka. Et quand on lit un haïku, on le lit successivement deux fois.

Une première fois pour comprendre le texte et une seconde fois  pour l’apprécier !

HAIKUS1

Le ciel n’est plus calme

Les vagues sont déchainées

Les gens affolés

 Célinat

 

Les barques s’effondrent

Les personnes sont affolées

Le soleil se cache

Célinat

La bonne orange

Oh quel vent glacial dommage

Neige tombera

Adam Anibar

 

Montagne  Mont Fuji

La mer déchainée

Les rameurs sont affolés

Un spectateur rit

 Raihane

Les rameurs

Beaucoup de vagues

Nous sommes vraiment fatigués

Il y a beaucoup d’eau

Raihane

Le vent sur le corps

Parapluie botte de pluie

Halloween est là

 Lyah

 

Petit lapin blanc

Qui se balade dans les champs

 Créature des bois

 Lyah

 

Ah ! la vague est froide

L’écume est sortie de l’eau

La tempête arrive

Lyah

Lever de soleil

A la lisière du bois

Les rayons m’ aveuglent

 

 

Un doudou tremblant

Sur le chemin de l’école

Averse de grêle

 

 

L’hiver à Lyon

Le soleil se cache

OH ! la neige est là !

Hiver  

Vent froid et glacial

Ah ! emporte-moi très loin

De cet enfer blanc  

 Leina

 

Printemps

Fine pluie de printemps

Tons parfaits, plus lumineux

Ah ! rien d’autre à voir

  Leina

 

L’été

 Ah ! un beau soleil

Il est enfin de sortie

Oh ! enfin l’été    

 Leina

HIVER

                         Le vent d’hiver

                      Les roches déchirent

                           Le bruit de l’eau

 

                               PRINTEMPS

                 Le printemps est là

       J’entends le bruit des vagues

             De dessous mon bateau

                                     ÉTÉ

    Des feuilles de lotus dans l’étang

                    Bougent sur l’eau

                         Pluie de juin

                              AUTOMNE

               Le ciel d’automne

          Des milliers de moineaux

               Le bruit de leurs ailes 

 

L’automne

           Feuille morte et rouge

           Feuille rouge ramassée

           Noix. L’automne arrive

Islem

 

           Raisin et citrouille,

           Feuille rouge nettoyée

           Ah ! L’automne est là

Islem

 

                 Le ciel d’automne

       Des milliers de moineaux

                 Le bruit de leurs ailes

 Islem

 

           Sur le chemin blanc

      Les feuilles rougissantes

           Dansent dans le vent

Islem

                            L’hiver

                   L’hiver il fait froid

      Le bonhomme blanc et beau

              J’aime beaucoup l’hiver

Khadija

 

L’hiver

                      Le ciel de l’hiver

                      Les orage et la pluie

                      Ah ! L’hiver arrive

 Khadija

 

                          L’automne

                  Feuille morte et rouge

                  Feuille rouge ramassée

                  Oh! L’automne est là

Khadija

Citrouille et marron

Les feuilles s’entassent  par terre

Ah ! L’Automne est là.

 Marjane

 

Les vagues arrivent

Barque tombant dans l’écume

La mer affolée

Marjane

 

 

 

Le retour du froid

Ah ! La neige retombe

Les enfants jouent là

Nassim

Travail d’écriture avec la

classe de Français de

Mme Carré

Année 2017-2018

Les élèves de 6ème3

♥ 

 Les élèves ont aimé

Les couleurs en acrostiches

Acrostiches des couleurs

 

Bravo, nous sommes heureux quand on voit dans

L’amour de l’été

Et l’eau de la vie

Un petit peu de jaune, tu peux devenir vert

Marouane

 

 

Brillant, efficace et rapide à la fois

Longue, agile élastique

Elle est belle la mer

Ultra magnifique

Ayyub

 

 

Brillant, efficace et rapide à la fois

Longue, agile élastique

Elle est belle la mer

Ultra magnifique

Ayyub

 

 

Je suis là le matin pour te réveiller

Au petit matin, il illumine ma journée

Un moment,  il va au dessus de l’eau

Naturellement, on l’utilise pour se réchauffer

Et on est triste sans lui

Noam

 

 

Viens voir la campagne

En vélo avec moi

Regarde bien

Toutes ces couleurs de feuilles

Léa

 

 

Nommez les amis

Organisez un anniversaire

Impossible d’oublier le gâteau

Rien de plus amusant

Babanama

 

 

Bonne journée

La famille va à la campagne

Après, ils s’abritent car il

Neige . Puis, ils

Courent faire des bonshommes de neige.

Salma

 

 

Nuit profonde

Orage  dans les nuages

Il fait parfois peur

Rassurez-vous, avec un peu de blanc, il devient gris

Manon

 

 

Rouge avec le blanc

Où se cache cette couleur ?

Secrète ? Nous avons cherché

Et nous l’avons trouvée dans les framboises

Célia

 

 

Jolie couleur du soleil

Aussi lumineuse qu’une tulipe

Une jonquille dans le pré

Ne la mélangez pas avec du noir

Elle nous éblouit

Bradley

 

 

Mou comme une banane

Aussi foncé qu’un arbre

Rond comme une noix de coco

Roi des couleurs sombres

Ou reine des feuilles d’automne

Nous aimons son mystère

Ali

 

 

Viens voir la campagne

En vélo avec moi

Regarde bien

Toutes les couleurs des feuilles

Léa

 

 

Belle couleur du ciel

L’air qu’on respire

Et qui est pur comme une fleur

Une belle mer en été

Meziane

 

 

On mange une clémentine

Ronde comme le soleil

Aussi sucrée que juteuse

Ne mélangez pas ce fruit

Génial avec du sel

Et dégustez-la au goûter

William

 

 

Venez danser dans la lumière

Ils ont découvert mon secret

On part vite en vacances

Les lunettes de soleil sont prêtes

Et le rouge et le bleu mélangés

Tu es belle comme une princesse

 

 

Réda, c’est mon nom

On va au collège et on travaille

Sur ma table, j’ai ma trousse

Ecouter en classe, c’est important

Réda

 

Acrostiches des couleurs

Productions écrites sur le thème de la couleur par les élèves de 6ème 6 –  Mars 2018

Avec la classe de M. Vacher en Français – Collège Paul Émile Victor – 69140 – Rillieux La Pape            

 

 

 

Tautogrammes

Tautogrammes écrits par les élèves de 6ème 6

Avec la classe de Français de M. Vacher

Février 2018


 

Mon  mouton me  manque.

Mat’ maîtrise un pouvoir machiavélique pour manipuler les machines à manger.

Mon magnifique magicien mange mes merveilleuses madeleines.

Meziane mange mon macaron dans ma maison avec Mathieu.

Marie masque ma machette.

Mon macaque mange mon mouton.

Mille Mongoles méchants et maniaques  malmènent ma Mamie.

Maintenant, ma maison me manque.

Matis mérite d’être magicien majeur mais par malchance, il est malhonnête, manipulateur.

Mon magnifique menu me manque.

Malicou le macchabée mange mon macareux merveilleux.

Marchal le magicien aux mille talents est méchamment manipulé.

Monsieur Martin m’achète de magnifiques mandarines mûres.

Ma maman mâchouille mon malabar.

Ma mère met du maquillage magnifique.

Mélissa Mange moins qu’un moineau.

Mickey Mouse mange au Mac Do.

Marion est métisse de Madagascar.

Mon maître est mort , le monstre le mange.

Moi et Babanama mangeons des macarons et des mandarines.

Le maire va au mariage de Marouane.

Manon aime manger des myrtilles mûres et des macarons merveilleux.

Marouane malheureusement fait un malaise sur son matelas mou.

Monsieur le maire se marie mardi.

Marina mange du mouton aux marrons et à la mayonnaise.

En mars, Maman marche vers les magasins tous les mercredis.

Ma maman mange du mouton mardi avec ma mamie.

 

Jeux de mots – La règle du tautogramme

Poème à forme fixe :  tous les mots du texte doivent commencer par la même lettre.

 

The légend of Zelda

 

Une histoire écrite par Evan, 6ème2

En classe AP Français – Mme Carré, professeure de Français

 

Chapitre 1 : Le drame

Il était une fois un jeune homme nommé Link. Il vivait dans un village nommé le village Koukiri. Tous les garçons et les filles avaient des fées de compagnie. Link était le seul à ne pas en avoir de fée. Mais un jour, un drame arriva. La princesse Zelda  s’était faite kidnapper par Ganondorfe. L’arbre MoJo apprit cette nouvelle, il a donc décidé de choisir Link en lui donnant Navis, la fée de l’aventure.

 

ZELDA
tablette sheikah – Source image : http://www.sidequesting.com/2016/06/e3-2016-the-legend-of-zelda-breath-of-the-wild-includes-technology/

« QUOI! Comment ça le démon? IL FAUT QUE JE LA SAUVE !  » Link enfila sa tenue, pris son épée et son bouclier, et parti du village en direction de l’arbre MoJo accompagné de Navis .

Chapitre 2 : L’aventure

Link et Navis arrivèrent à l’arbre MoJo. »O grand arbre MoJo, que se passe-t-il? Il parait que la princesse s’est faite  kidnapper » demanda Link. »Oui, mon enfant, la princesse est dans les mains du mal. A présent, il faut que tu la sauves » répondit l’arbre MoJo. »Comment suis-je censé la sauver des démons? Je ne sais pas me servir d’une épée! » répondit Link. »Ce n’est point grave, car Navis peut t’entrainer » cria l’arbre MoJo.

Chapitre 3 : L’entrainement intensif

« Commence par donner des coups puis tranche sur ta gauche puis sur ta droite  » recommanda Navis à LinK . « Comme ca? » demanda Link . « OUI, comme ça, tout à fait  » répondit Navis.

« Bravo Link. Je suis fier de toi. Tu manies ton épée avec tellement de rigueur, on dirait un vaillant chevalier » dit l’Arbre MoJo. «Tu dois aller au village Cocorico, puis au village d’Hélimiht, puis aller à la forêt Korogu. Vous y trouverez Noia, le korogu guide de la forêt. Une fois que tu auras retiré Escalibur, tu iras en direction du domaine Zora puis à la montagne de la mort, tu y trouvera le village Goron. Ensuite, tu vas chercher dans les airs la cité Draconic. Puis tu ira au château d’Hyrule pour arrêter Ganondorf, le fléau maléfique.

Chapitre 4 : 100 ans après la défaite du héros

  » Link, réveille-toi, tu dois te réveiller! Hyrule est envahi par les monstres de Gannon! RÉVEILLE-TOI !!!!!!

Enfin, cela fait 100 ans que tu dors dans le sanctuaire de la résurrection. Prends la tablette sheika puis pose-la sur le socle pour sortir du sanctuaire. Link se mit en route pour sauver Hyrule des mains de Gannon. En sortant, il croisa un vieil homme à la grande barbe blanche. « Ah enfin! Cela fait un siècle que je t’attendais. Je suis le fantôme du roi d’Hyrule. J’ai une requête à te demander. Peux-tu aller voir dame Impa dans le village Cocorico, s’il te plait? Elle te dira quoi faire. J’ai confiance en toi » demanda le roi d’Hyrule. « D’accord. Je vais aller voir votre Impa, mais je crois avoir perdu la mémoire. Je ne sais plus qui je suis. Est-ce qu’il existerai un remède pour guérir l’amnésie? ».- « Non hélas, mais Impa te dira quoi faire. »

 

ZELDA 1Link

 

ZELDA 2 Impa          ZELDA 3 Zelda