L’art de la contestation

AGORA, l’éducation à la Ville

L’EXPO. en Juin 2019

Permettre aux élèves d’expérimenter l’espace de la démocratie : Voir l’article sur le projet

 

P1100589

P1100582


P1100585

p1100586-e1573315114353.jpg

p1100591-1.jpg

 

AGORA, l’éducation à la Ville

Par M. Henrique VILAS-BOAS, professeur de Mathématiques

« AGORA » est un projet d’action pédagogique qui s’inscrit dans un des axes prioritaires du PTEAC de Rillieux-la-Pape : l’éducation à la ville.

Avec les élèves de la classe de NSA et les élèves de la classe de 5ème5.

AGORA ET NSA

Conduit par un duo d’architectes missionné par le CAUE Rhône-Métropole et d’un compositeur missionné par GRAME, ce projet permet aux élèves d’interroger l’espace du débat à la fois dans son rapport à la construction de la ville et dans son rapport à la prise de parole publique, de les accompagner les réflexions sur les questions de démocratie et de citoyenneté en inscrivant les élèves dans une démarche de projet pour la conception d’une « Agora citoyenne ».

Dans l’antiquité, l’Agora, le lieu du rassemblement social, politique et mercantile de la cité, est une composante essentielle du concept de polis. Comment repenser une agora citoyenne dans la ville ? Par Agora citoyenne, nous entendons un espace d’échange, de débat, de confrontations d’idées mais aussi un espace de propositions collectives pour la vie citoyenne. L’agora est le lieu de la réflexion sur l’intérêt général.
Comment repenser une agora citoyenne dans la ville ? Comment déplacer son regard de l’individuel au collectif dans l’espace public ou dans l’espace du collège ?

Description

Le projet « AGORA » s’organise autour de 2 volets d’ateliers :
–       20h avec un compositeur mandaté par GRAME (Anthony Clerc),
–       20h avec un duo d’architectes (le collectif Pourquoi Pas !?) mandatés par le CAUE Rhône Métropole.


Ces ateliers sont construits autour d’un projet commun et s’accompagne d’un travail complémentaire en classe avec l’équipe enseignante. L’enjeu de mêler les interventions d’un compositeur missionné par GRAME et d’un duo d’architectes missionnés par le CAUE : mêler l’espace et les sons pour (re)créer une agora citoyenne au cœur de la ville.

AGORA :  rencontre avec la fresque de Raphaël

C’est le point du départ : L’Ecole d’Athènes (1509-1510).
La fresque peut être regardée de la sorte :
–       Dispositif de mise en scène : personnalités / corps d’homme / attitudes (couché, debout, adresse, gestes…) / des voix qui portent des pensées…
–       Dispositif spatial : hiérarchisé / architecture classique / sol / ciel / matériaux / espace perspectif…
Ainsi, dans le cadre de notre projet, l’enseignement de L’Ecole d’Athènes peut être celui de l’espace comme résultant de jeux et d’interactions entre :
–       des corps qui le traversent/l’habitent,
–       des voix communiquent,
–       et des formes qui délimitent le lieu de l’action.
Cette découverte permet d’interroger l’espace du débat, de la parole publique, de la rencontre… l’AGORA.
L’Agora est donc considérée comme un dispositif de mise en scène et un dispositif spatial.
–       Dispositif de mise en scène : sur scène / hors scène / espace scénique / zone de point écoute…
–       Dispositif spatial : physique / rapports sociaux/ rapports de force / espace des discours…
Pour permettre aux élèves d’expérimenter l’espace de la démocratie, le projet propose de prendre comme matière 3 pôles : ESPACE / VOIX / CORPS. La manipulation de ces matières devrait permettre de présenter des AGORA propres à chaque groupe.

PROJET AGORA - Architecture GR.Travail-5e5 et NSA

PROJET AGORA: L’école d’ATHÈNES
Penseurs de la Grèce antique : un héritage précieux

LES SAVOIRS À CONSTRUIRE ET À ACQUÉRIR
* S’approprier l’Histoire et la culture artistique et Scientifique en reliant
les Langages et les mathématiques (Domaine 1 et 5 du socle commun)
*Comprendre la naissance de la DÉMOCRATIE (Domaine 1et 5 du socle
commun) et de la DÉMONSTRATION en Grèce Antique
*Enrichir son vocabulaire par l’étymologie (Domaine 1 du socle commun)
* DÉBATTRE et ARGUMENTER (Formation de la personne et du citoyen.
Domaine 1 et 2 du socle commun)

Les questions travaillées 

    • Comment est organisé le tableau de Raphaël dénommé
      « L’école d’Athènes » ?
      Vous observez l’organisation du tableau :

      • Réalisez un schéma du tableau dans lequel :
          • vous dégagez les parties principales
          • vous indiquez qui est mis en valeur et comment ?
            Que semblent-ils faire ? dire ? penser ?
    • Ces personnages ont-ils existé ? Quels indices vous
      permettent de les identifier ? A quelles périodes ont -ils
      vécu ?

 

AGORA sur la question du temps et ses mesures en Histoire-Géographie-EMC

Le thème de la démocratie :
–  la naissance de la démocratie à Athènes au Ve siècle av. J.C. . La participation des citoyens dans la vie de la cité
– les démocraties actuelles : partir sur l’actualité française pour évoquer les libertés fondamentales (liberté de la presse; de manifester, débats…). Observation de l’exemple d’un régime non démocratique.

En Avril, Esquisse du tableau vivant.

Voir : Le Progrès.fr : Rillieux-la-Pape. – Éducation.- Un exposé présenté par des tableaux vivants. Publié le 31/05/2019 https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-val-de-saone/2019/05/31/un-expose-presente-par-des-tableaux-vivants#commentaires

ARTICLE.AGORA.LeProgrès.2019.06.31

Dans la presse.- Le Progrès, 31 Mai 2019