L’engagement civique des maraudes

Kaïlys 6°2, Adam 4°2 et Aymen 4°5 s’engagent! Ils ont été sensibilisés par le sort des personnes sans abri, qui vivent dans la rue et qui sont en grande difficulté pour vivre au quotidien. Car ils dorment dehors malgré le froid.

Notre action : Aller à la rencontre des plus démunis. L’objectif premier est de venir en aide.

Aymen : Avec l’animateur du centre social Stéphane, nous avons participé au projet solidaire « les maraudes citoyennes ». Nous étions divisés en 5 groupes de 5 ou 3 personnes. Avec mon groupe, nous sommes allés à Lyon, quartier Hôtel de ville. Rue Joseph Serlin, nous avons distribué des kits de repas à des personnes assises sur le trottoir ou dans les halls des magasins. Tous avaient une couverture sur eux car il faisait froid. Un groupe de ces personnes rigolait en disant « Ça réchauffe de rire ! ».  Et des écharpes, des gants et un bonnet de laine ont été aussi distribué.

J’ai discuté un peu avec eux, je leur ai demandé s’ils allaient bien et s’ils n’avaient pas froid.  J’ai ressenti de la peine pour eux car c’est difficile de vivre dehors surtout quand il fait froid.

Petite définition du mot « maraude »: Une maraude sert a aider les personnes qui n’ont pas de maison et qui dorment dehors (les sans logis appelés aussi SDF) en leur donnant des repas, des habits… .

CME 2019-2020 kAILYS 6°2 AVEC LE MAIRE DE RILLIEUX.1 Kaïlys : Tous ensemble, au Centre social, nous avons préparé des sandwiches. Ma mission a été de tartiner des tranches de pain de mie avec de la mayonnaise. Nous avons mis une tranche de jambon puis deux tranches de fromage. Nous en avons fait plus de 100. Nous les avons mis dans des sachets avec une bouteille d’eau et des fruits. J’ai pensé fort à ces personnes pendant la préparation. Car la citoyenneté, c’est veiller sur les autres, c’est l’entraide et la solidarité.

Voir l’article :  les-enfants-des-centres-sociaux-sont-alles-a-la-rencontre-des-sans-abri-1577904127.jpg Les enfants des centres sociaux sont allés à la rencontre des sans-abri  .-  Le Progrès, Rillieux-la-Pape, 02 janvier 2020  Pour ce 31 décembre 2019, trente-cinq enfants des centres sociaux ont délaissé les activités sportives et culturelles pour aller distribuer de la nourriture et un café chaud aux sans-abri, au cœur de Lyon.

Les enfants des centres sociaux_rencontre sans abri 2020.01.02

Les enfants des centres sociaux sont allés à la rencontre des sans-abri – Format PDF

Yasmine et les autres, reporters junior en atelier de journalisme

Les élèves de la WEB TV de l’Atelier numérique des Centres Sociaux de Rillieux-la-Pape découvrent les institutions de la République, dans le cadre d’un parcours citoyenneté.

 

yasmineYasmine, élève de la classe de 4ème3, découvre comment se construit une information en ateliers de journalisme avec prise de vue, montage et des cours qui expliquent comment réaliser des reportages vidéos.

             Aux Clics Citoyens

       Making of de l’interview exclusive du maire de Rillieux-la-Pape

Dans le cadre d’un parcours citoyenneté, les jeunes de la Web TV des Centres Sociaux de Rillieux, ont interviewé Alexandre Vincendet, le maire de Ville de Rillieux-la-Pape, pour mieux comprendre son rôle de « chef d’orchestre » au sein de la commune. Un vrai travail journalistique a été fait par nos apprentis-journalistes, de la préparation du sujet à sa diffusion sur Internet, en passant par le tournage et le montage.

Plus d’info sur la page Facebook : https://www.facebook.com/WebTVRillieux/

Teaser WEB TV

Nos élèves, élus du CME

Des idées plein le cartable !

CME RILLIEUX 2019

CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS (CME) –  rillieuxlapape.fr

Plusieurs élèves de notre collège Paul Emile Victor participent cette année au Conseil Municipal Enfant.

Leurs actions durant leur mandat en commission de travail 

  • des actions de solidarité avec les personnes âgées
  • des actions de solidarité avec les personnes porteuses d’un handicap
  • des actions de protection animalière,
  • des actions d’amélioration de la Ville

Les années précédentes, des exemples d’actions réalisées

  • Réalisation d’une fresque murale sur le mur de l’Olympique Rillieux
  •  Récolte de bouchons pour l’association Handi chiens
  •  Organisation d’un tournoi d’E-Sport pour collecter des fonds pour Natitingou (ville du Bénin jumelée avec Rillieux-la-Pape)

VOIR : CONSEIL MUNICIPAL DES ENFANTS (CME) – Rillieux la Pape https://www.rillieuxlapape.fr/mairie/conseil-municipal-des-enfants-cme-148.html

interview image

 

  CME RILLIEUX 2019   Mattéo, 3°5 – 14 ans 

Quel a été ton engagement et ta participation pour améliorer la Ville ?   Mattéo : Il y a 2 ans, en 2017-2018, en classe de 5ème, je me suis engagé au Conseil Municipal des Enfants. Avec le groupe du CME, j’ai participé à la plantation d’arbres au centre aéré des Lônes. C’est la nature sur six hectares de verdure, avec une ferme pédagogique que l’on peut visiter.  En Novembre 2017, il y avait eu une tempête qui avait déraciné beaucoup d’arbres. J’ai voulu, dans un esprit d’écologie, de partage et de coopération, permettre aussi, de refaire une partie de l’espace forestier comme un lieu de vie.

Localisation des Lones

Localisation des Lones

Voir l’article du Progrès : 16 arbres déracinés en quelques minutes au centre aéré des Lônes, 14 Novembre 2017

En savoir plus : LE CENTRE AÉRÉ DES LÔNES (4-13 ans)

Yacine, 5ème 2 – 13 ans    Yacine, 5ème 2 – 13 ans

Tu t’es engagé pour quelles raisons ?

Yacine : J’avais envie d’apporter mon aide à la Ville. Car je veux soutenir les bonnes causes dans le domaine de l’Environnement, et aussi lors des échanges avec la Ville de Natitingou située au nord-ouest du Bénin et jumelée avec notre commune. C’est que je suis très sensibilisé à l’action humanitaire et aux conditions de vie des jeunes Natayais. D’où mon grand intérêt à ce projet !

Pour mieux connaitre notre jumelage, clique sur le lien « Bénin : Natitingou »  https://www.rillieuxlapape.fr/action-internationale/benin-natitingou-407.html

CME Rillieux-la-Pape projet action humanitaire 2020

CME Rillieux-la-Pape projet1 action humanitaire 2020 Quelles sont tes idées pour aider les jeunes citoyens de la Ville ?

Yacine : Je veux rencontrer les élèves diabétiques des écoles primaires et du collège. Je vais faire le lien avec la directrice de chaque école dans laquelle j’interviens. Dans cette intervention, je pose des questions aux élèves en leur demandant comment ils s’intègrent avec leur diabète, les rassurer, leur faire part de mon expérience. Je souhaite me lier d’amitié avec ces jeunes.

Quelles sont tes idées pour les échanges avec Natitingou ?

Yacine : Avec le CME, nous allons envoyer du matériel scolaire aux élèves et les aider à avoir de l’eau potable. Je veux me mobiliser pour récolter et collecter des fonds qui permettront de fabriquer un système d’accès à  l’eau potable pour les citoyens de Natitingou avec ces jeunes.
Que souhaiterais-tu améliorer ?
Yacine :
Aimes-tu prendre des décisions ?
Yacine :
Que veux dire pour toi la démocratie participative ?
Yacine

cme-rillieux-2019-3-e1576409126543.jpg Adam, 4ème 2 – 13 ans

Tu t’es engagé pour quelles raisons ?

Adam : Je me suis engagé durant l’année 2017-2018. J’étais alors en 6ème. J’ai voulu connaitre les actions à réaliser dans la commune pour un jeune. Je voulais aussi savoir ce qui se passe dans un conseil municipal avec le maire et ses adjoints.

Quelles ont été tes idées pour améliorer la Ville ?

Adam : Quand je suis dans la rue, il y a beaucoup de déjections de chien. Pour moi, c’est un manque de civisme de la part des propriétaires de chien car c’est répugnant et c’est plein de microbes. Les piétons risquent aussi de glisser et de tomber. Aussi, pour essayer de trouver une solution, je voulais faciliter la création de toilettes pour chien !

C’est à dire ?

Adam : Mon idée, c’est de trouver un endroit avec un terrain en terre et d’installer autour des grilles, avec un panneau de signalisation à l’attention des propriétaire de chiens pour que la Ville soit plus propre que l’on est jamais vu auparavant !

Comment cela s’est passé ?

Adam : Dans la salle de conseil de la mairie, tous les jeunes élus étaient ensemble avec leurs parents devenus « spectateurs » avec deux animateurs de la Ville de Rillieux et le principal de mon collège. Sur une feuille, j’ai écrit mon opinion pour améliorer la Ville et la rendre plus propre. Les animateurs ont trouvé mon idée géniale ! Par contre, je n’ai pas su si cela s’est réalisé….

CME 2019-2020 kAILYS 6°2 AVEC LE MAIRE DE RILLIEUX Kailys, 6ème 2 – 11 ans

Tu t’es engagé pour quelles raisons ?

Kailys : Cette année, je me suis engagée car cela m’intéressait d’envisager des projets urbains por l’espace de la Ville, et aussi aider des personnes qui vivent difficilement. Par exemple, ceux qui n’ont pas assez à manger ou à boire, qui n’ont pas de quoi se loger.

Quelles sont tes idées pour améliorer la Ville ?

Kailys : Ce serait de mettre en place plus d’espaces verts parce que je pense qu’il faut un peu plus de nature, des arbres, des fleurs, de l’herbe, beaucoup d’herbe. J’aimerai aussi être présente dans les distributions de kit alimentaire dans un esprit de partage. Ce mot est pour moi très important, c’est s’entraider. Tout le monde est là pour l’autre ! 

Aimes-tu prendre des décisions ?

Kailys : Oui, car je peux ainsi m’exprimer et donner ma parole pour envisager des actions publiques qui vont servir à tous le monde, petits et grands !

IKRAM HAMANI 5°5 CME  Ikram, UPE2A 5ème 5 – 13 ans

Tu t’es engagé pour quelles raisons ?

Ikram : Je me suis engagée car c’est important pour moi d’aider les autres. A mon niveau, je me suis aperçu qu’il y a beaucoup de gens qui sont seuls pour arriver à vivre et qui sont en difficulté.

 

Inès 4°5 – 13 ans et demi

Tu t’es engagée pour quelles raisons ?

Inès : Je me suis engagée pour améliorer les conditions de vie des habitants de ma Ville  Rillieux-la-Pape. Je m’intéresse plus particulièrement aux problèmes de la pollution environnementale. Et aussi, je suis très sensibilisée à la présence révoltante et inacceptable d’un trafic de drogue, dont j’ai pu être témoin ! J’aimerai quand même donner ma parole sur ce sujet pour voir disparaitre cette « calamité ».

Que veux -tu dire exactement à propos de la pollution environnementale ?

Inès : Il y a un passage très important de voitures qui se dirigent vers l’autoroute A42  ou qui en sortent. L’atmosphère est polluée jusque vers les maisons. Je pense qu’il faudrait planter plus d’arbres, plus de plantes pour un air plus respirable et plus pur !

Quelles sont tes idées pour améliorer cela dans la Ville ?

Inès : Planter des arbres comme les grands feuillus et surtout le marronnier d’Inde, qui est un arbre majestueux et que j’apprécie particulièrement car j’en ai vu au Parc Brosset. Pour avoir des informations sur cet arbre, clique sur ce lien    https://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/marronnier_dInde/68415

J’aimerai aussi plus de surveillance des immeubles pour empêcher et arrêter les trafics de drogue. 

Tu t’es engagée dans quelle action ?

Inès : Cette année, j’ai ramassé des déchets papier dans les rues pour les mettre en sac poubelle. Et l’année dernière, avec Dynacité – acteur du développement durable, il y a eu la mise en place de jardins partagés, de lombricomposteurs,  pour favoriser la biodiversité et améliorer le cadre de vie. Alors, j’ai planté des fraisiers, de la menthe, des tomates, du piment, des radis et des plantes aromatiques au pied d’un immeuble aux Semailles.

 

Et aussi Logan 5°1,  Ilian 6°4 – 11 ans

Félicitations pour leur engagement solidaire, qui s’inscrit dans la démarche de développement durable du collège