Les machines infernales

Massil 5E6   Images mises en ligne par Massil, 5ème6

            Une quatrième et nouvelle séquence, s’ouvre en Janvier 2019 pour les élèves de 5ème en classe d’Arts Plastiques avec Mme Rufo-Pantaléoni :

 » L’Art et la Machine « …

Les artistes ont souvent été de grands observateurs du monde dans lequel ils évoluaient et ils ont souvent contribué à les faire progresser… Y parviendrons-nous, nous aussi ???

Questionnements du programme : L’objet et l’œuvre
L’objet comme matériau en art : La transformation, les détournements des objets dans une intention artistique ; la sublimation, la citation, les effets de décontextualisation et de recontextualisation des objets dans une démarche artistique.

Proposition de travail :
‘’Vous êtes un savant fou et vous êtes en train de mettre au point une machine   complexe.’’
Choisir, découper dans le magazine des fragments d’images ou d’objets et les assembler afin de créer une machine complexe (elle sera composée d’au minimum 10 morceaux, choisis pour leur forme et leur couleur).
Attention aux dimensions, elle devra remplir presque entièrement le support.

’’Essayez de me vendre votre machine en imaginant une fonction inutile et un slogan’’

 

LES PRODUCTIONS

A l'exposition

A l’exposition

Images mises en ligne par Massil, 5ème6

 

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Machines infernales - Elèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Les machines infernales - Les élèves de 5ème

Les machines infernales – Les élèves de 5ème

Publicités

Une journée de rêve sur l’eau

Par AYMEN 5ème2 5ème2

            ANNECY, LA VILLE et SON  LAC , UN HORIZON NATURE

Une belle découverte de cette exception géographique

                 Durant cette année 2018-2019, toute l’équipe des élèves de la mini-entreprise avec ses responsables, nos deux professeures, Mmes Legros et Dos Santos, a réalisé de nombreux objets.

            → Qu’avons-nous réalisé à la mini entreprise cette année? Mme Legros nous a expliqué au début de l’année ce que nous allions créer :

  • des angels dreams ( = des attrapes-rêves) avec un cercle métallique et des fils cordes en couleurs,    ↔ Un attrape-rêves, qu’est-ce que c’est ?  Dans certaines cultures autochtones d’Amérique du Nord, un capteur de rêves ou attrape-rêves est un objet artisanal d’origine ojibwé composé d’un cerceau, généralement en saule, et d’un réseau de fils en forme de filet. Les décorations qui le composent sont différentes pour chaque capteur de rêves… |Source : fr.wikipedia.org |
  • des thermomètres que nous avons appelé thermotrucs !,
  • des porte-clés bonnets en laine fabriqués avec des rouleaux cartons,
  • des PEVouche et PEVette. Ce sont des petits bonhommes en fil corde avec des perles pour les bras, pieds et tête.
  • Ces créations ont été proposées à la vente pour les  parents  et toute la communauté éducative lors de la remise des bulletins.

Pour nous récompenser de nos efforts créatifs, nous avons pu bénéficier d’une journée récréative, magnifique sortie à Annecy en Haute Savoie (74) le mercredi 12 Juin 2019.

Et un temps splendide !!!!!

Nous avons eu rendez-vous à 6h45 du matin (!) devant le collège, tout le monde était là. Nous sommes partis pour un trajet en bus de l’arrêt Espace Baudelaire, le C2 est vite arrivé. Nous sommes descendus du bus à l’arrêt Part Dieu Jules Favre. Destination : la gare de la Part Dieu où nous avons pris le TER et c’était parti pour 2h00 de route. Le paysage était tellement superbe.

gare d'annecyEnfin arrivés à la gare d’Annecy, nous sommes allés à l’Office du tourisme.

office tourisme annecy

Source image : Office du tourisme du Lac d’Annecy https://www.lac-annecy.com

Nous avons visité la vieille ville d’Annecy.

Ce qu’il faut savoir sur

la vieille

ville

d’Annecy

 

Avec ses canaux et ses bâtisses médiévales, Annecy est parfois surnommée la Venise des Alpes. Peuplée depuis plus de 5000 ans, la ville a vu passer les gaulois, les romains, les seigneurs médiévaux et le pouvoir épiscopal.  Son histoire riche peut se lire dans ses vieux bâtiments du centre ville. Annecy se ressent surtout comme une ville fortifiée, avec son château est ses portes d’entrée imposantes, qui, à l’époque, permettaient de contrôler les allées et venues.

Au centre-ville, des rues piétonnes, des canaux et sur les  hauteurs, des fortifications pour avoir une vue d’ensemble de la vieille ville, avec le lac comme paysage de fond.

20190612_110624

Photo. Wassim 4ème4

Un peu de Géographie
Les canaux d’Annecy se découpent en deux bras qui se rejoignent :

  • Le « Port » est le cours naturel du Thiou qui serpente dans la vieille ville et longe de Palais de l’Isle. . Elle accueillait autrefois des barques à voile qui ravitaillaient les boutiques au bord du Thiou. Le Palais de l’Isle permettait de prélever au passage les impôts sur les marchandises
  • Le « canal du Vassé » est un bras artificiel qui a été construit pour alimenter les fossés des remparts de la ville. Après une partie en plein air à partir du Pont des Amours, il s’enfonce sous la ville pour réapparaitre un peu plus long et rejoindre le cours naturel du Thiou.

Intérieur Eglise AnnecyNous avons aussi visité deux églises dans la vieille ville. Au plafond, des peintures ou fresques de scènes religieuses présentant des personnages bibliques. Une grande église avec des colonnes de pierre sculptées.

Vitrail Notre Dame de Liesse - Annecy  Et des vitraux très colorés.

Le temps du déjeuner, tout le groupe s’est installé à côté du port d’amarrage des bateaux. Voir : Les ports du lac d’Annecy

Entrée du canal du Thiou ou le port d'Annecy

Entrée du canal du Thiou est également le port d’Annecy. Source image : http://www.ilakeannecy.com/croisiere-lac-annecy/

Ensuite, nous sommes retournés à l’office du tourisme. A 14h00, nous sommes allés au port pour prendre un bateau.

Une heure d’une croisière sur le lac, le paysage était magnifique.

Le bateau allait à toute vitesse. Nous sommes passés devant le château de Genevois-Nemours. Le conducteur du bateau nous a dit qu’il y faisait du vin.

Un peu d’Histoire

Photo. Wassim 4ème4

Photo. Wassim 4ème4

 

Le château de Genevois-Nemours domine le Lac d’Annecy. Cette ancienne résidence des comtes de Genève et des ducs de Genevois-Nemours, de la famille de Savoie jusqu’au XVIIe siècle est aujourd’hui un Musée municipal. Le château présente un ensemble varié de constructions qui témoigne de son évolution au fil des siècles. Forteresse au début du XIIIe siècle il sera progressivement transformé en demeure confortable et de prestige puis en casernement.

La construction du château s’est étalée du XIIIe au XVe siècle et présente encore les attributs d’une forteresse médiévale (Tour de la Reine et Vieux logis). Restauré à la Renaissance, il s’est alors doté de bâtiments plus confortables, tels que le logis de Nemours et le logis neuf. Affecté au casernement et à l’armée à partir de la fin du XVIIe siècle, le château subira de nombreux dégâts et il faudra attendre le début du XXe siècle puis le rachat par ville d’Annecy en 1953 pour qu’il retrouve une partie de son fastueux décor. Lire la suite

Aujourd’hui, le château propose la visite d’un musée d’art contemporain et d’art régional, qui se situe dans le Vieux Logis et dans le logis Nemours. Une partie du château est consacrée à l’art local et régional. L’exposition propose de très belles œuvres religieuses, des œuvres de paysages alpins, et des objets concernant la vie quotidienne locale.
L’Observatoire régional des lacs alpins s’y trouve, des expositions temporaires y sont organisées et une exposition archéologique des premiers peuplements de la région annécienne. Au sommet du château, une vue imprenable sur la vieille ville et le lac.

Ensuite, nous avons fait un demi- tour pour retourner au port.

Moment gourmand, nous sommes allés manger des glaces en boules. Délicieux !

En fin de parcours, nous sommes allés dans un magasin de souvenirs où j’ai trouvé une jolie carte postale d’Annecy en quatre paysages.

Enfin, retour à la gare pour prendre le TER, descente à Aix-les-Bains  puis direction la Gare de la Part-Dieu. A 22h 30, toute l’équipe est arrivée au collège à Rillieux-la-Pape !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

A lire :

Les olympiades de mathématiques 2019 de Quatrième

affiche_2019_rallye maths  Rallye et Concours de Mathématiques

                               Alexia Ana Stoica, élève de 4ème2, a participé aux Olympiades de mathématiques de quatrième parmi huit candidats de notre collège Paul Émile Victor, sous l’égide de M. Vilas Boas, professeur de mathématiques.  

Alexia Ana 4e2 Elle remporte le prix des Olympiades de mathématiques des établissements classés en zone d’éducation prioritaire parmi vingt-et-un élèves de l’académie qui ont été récompensés.

Jeudi 14 mars 2019 : épreuves du Rallye. La durée de ces épreuves écrites est de 2 heures pour les classes inscrites à la version « classique » et de 1 heure pour les classes inscrites à la version « courte ».

⇒ L’objectif :
  • Favoriser l’émergence d’une nouvelle culture scientifique en stimulant le goût de la recherche chez les élèves. Les Olympiades de mathématiques permettent d’aborder autrement des problèmes mathématiques et de souligner le lien entre les mathématiques et les autres sciences. Cela participe à la consolidation d’une culture scientifique et favorise l’ouverture de clubs et d’ateliers mathématiques.
  • A destination des collégiens volontaires, c’est une façon d’aborder les problèmes mathématiques de manière originale et ouverte.

La remise du prix :  Elle a eu lieu dans la salle « Place de l’école », en-dessous de la Maison des Mathématiques et de l’Informatique à Lyon, le mercredi 5 juin après-midi.

Découvrir la MMI en images : les activités de la Maison des mathématiques et de l’informatique de Lyon. Source : MMI Lyon, ajoutée le 22 janv. 2017

Sincères félicitations !

Voir : Le site du rallye mathématique de l’académie de Lyon, l’IREM de Lyon et la Régionale de Lyon de l’APMEP   http://rallye-math.univ-lyon1.fr/

  • Dans la presse

Alexia avec M. Vilas Boas, professeur de Mathématiques

ARTICLE.Olympiades des maths Le ProgrèsCOULEUR.2019.06.10

Source : Le Progrès Ouest Lyonnais et Val de Saône : Rillieux-la-Pape | Distinction.- Une collégienne remporte les Olympiades de mathématiques, Lundi 10 Juin 2019

 

mathematique olympiadeLe sujet 2019 des Olympiades de Quatrième

  • sujet_2019 (Format .docx)
  • 306.3 ko / Word

Le voyage en Italie

Par Nawelle 5ème2

    Du mardi 30 Avril au samedi 4 Mai 2019, avec des professeurs, un groupe de 51 élèves de 5ème, 4ème et 3ème est parti en car à 5 heures du matin pour un voyage de 4 jours en l’Italie.

Départ pour une première étape 8 heures plus tard en Lombardie, dans la ville de Sirmione.

 

Jour 1 : MARDI 30 AVRIL

Départ du collège Paul-Emile Victor à 5h00 du matin.
Direction Sirmione pour la visite de la Forteresse de Scaligero au Lac de Garde.

Arrivée vers 13h00

Forteresse de Scaligero - Sirmione

Italie. Sirmione

Un peu d’Histoire :

  • Le château médiéval de Sirmione
De nombreuses villes du nord de l’Italie, étaient dotées d’un château fort durant le Moyen Age. Les maîtres de Vérone, les Scaligeri, avaient fait bâtir cette forteresse pour protéger la ville et les environs.
Sirmione était en effet située sur une grande voie de passage Est-Ouest que tous les envahisseurs empruntaient, face au lac de Garde. La ville avait donc une position stratégique, d’où l’importance de ces fortifications.
Le château des Scaliger ou Scaligeri ou della Scala fut l’une des principales places fortes du lac de Garde.
La tour date du 13e siècle, probablement par Mastino 1er della Scala. Le château est entièrement entouré d’eau et possède même un port abrité derrière ses murailles.
Le château est bien conservé, avec ses créneaux, ses ponts levis, ses vieilles portes et ses tours.
Source: www.italie1.com

Après une visite d’environ une heure, nous sommes allés à la plage sur les bords du Lac de Garde. Il faisait beau et chaud, c’était agréable !  Nous avons eu un petit quartier libre d’également environ 1 heure. Sur cette plage, nous avons eu l’occasion de voir un vrai serpent !

italie serpent

Photo Nawelle

Puis nous avons repris le bus pour rejoindre nos familles d’accueil.

Jour 2 : MERCREDI 1 MAI

Nos familles d’accueil nous amène au point de rendez-vous. Avec le bus, nous sommes allés jusqu’au vaporetto. C’est un bateau qui vous transporte jusqu’à Venise. un_vaporetto_venezia

C’est le seul moyen d’y aller car à Venise, il n’y a pas de voiture !!!

Nous sommes partis ensuite pour une visite des Ateliers de souffleur de verre sur l’île de Murano à Venise. Une fois arrivée à l’atelier, nous nous sommes installés. Un professionnel du verre nous explique le Soufflage du Verre : comment est fait le verre et comment mettre de la couleur.

Ensuite, devant nos yeux, une belle démonstration. Un cheval en verre est crée qui ressemblait à celui-ci :

italie-cheval-en-verre.jpg

Puis, c’est l’heure de manger. L’après-midi, nous sommes allés visiter  un atelier de masques traditionnels vénitiens  » Il Conovaccio « .

masque vénitien chat Cet atelier authentique est spécialisé dans les masques animaliers. Un univers poétique peuplé de chérubins ou peut-être de séraphins, d’oiseaux, de lions, de dragons et autres bêtes réelles ou fantastiques. Certains masques en délicate feuille d’or….

italie masqueUne personne guide nous explique comment créer un masque et le processus de fabrication de ces masques. Des masques absolument magnifiques. Des couleurs et des textures, de superbes costumes faits à la main. Et nous avons vu les différents masques qui étaient utilisés autrefois.

Par exemple celui là :

medecin de la peste

C’est le masque du docteur de la peste. On peut constater qu’il a un grand nez. Il servait à mettre des herbes aromatiques pour protéger de l’air contaminée. Le médecin tient en main un grand bâton. Il lui servait à toucher les malades sans être contaminé. Puis nous avons fini la journée avec le Musée de l’histoire navale de l’arsenal :

italie-bateau.jpg
Puis nous sommes retournés au point de rendez-vous et nos familles sont venus nous chercher.

Jour 3 : JEUDI 2 MAI

Rue de Venise Nous sommes arrivés au point de rendez-vous, puis nous avons pris le bus. Nous sommes allés jusqu’au vaporetto pour aller à Venise. Nous avons marché dans les rues de la Ville jusqu’à une grande place. De petits stands présentaient des objets qui rappellent l’Italie, des souvenirs en forme de masques vénitiens, de représentations de lieux célèbres comme le Pont des soupirs, ….

Voir : Voyageurs gourmands.fr : Balade dans les rues de Venise

De nouveau, nous avons repris le vaporetto pour arriver dans un parc où nous avons mangé . L’après-midi, nous avons eu un grand quartier libre. Nous avons même dégusté des glaces ! Puis, comme d’habitude, nous avons repris le vaporetto, le bus et nous avons rejoint le point de rendez-vous, direction les familles d’accueil.

Jour 4 : VENDREDI 3 MAI

Nous sommes allés au point de rendez-vous puis nous avons pris le bus. Nous sommes partis à Venise et nous avons visité le Palais des doges sur la place Saint Marc.

C’était une visite guidée. On nous a expliqué l’histoire des Doges dans l’empire vénitien et les symboles du Palais des Doges. Venise était gouvernée par des Ducs élus, les fameux Doges de la République. Voir : La Vie Politique à Venise

Le palais des Doges, également appelé Palais Ducal, est un palais située sur la Place Saint-Marc à Venise. Il est le palais le plus célèbre de Venise. Il a un style plutôt gothique et Renaissance. Le palais est visible depuis la mer adriatique . Il a été construit par l’architecte Nicolo Barattieri. La palais a été de nombreuses fois détruit et souvent pour la même raison par un incendie, reconstruit et amélioré. Le palais est également connu pour son pont des soupirs et ses prisons.

Le bâtiment que l’on peut voir aujourd’hui a été construit en 1340, en remplacement de l’ancien palais des Doges incendié en 976. Les dirigeants de Venise y ont habité jusqu’en 1789. La prison fut en service jusqu’au XVIème, avant d’être déplacée dans un autre bâtiment.
Dans un demi-étage construit à l’abri des regards, se tenaient des réunions secrètes entre les dirigeants de la république, aidés d’une police cachée qui exécutait des ordres dans des affaires de mœurs, de fiscalité ou encore d’espionnage. Des salles de torture et des cachots y avaient également été installés.
Aujourd’hui, le palais est devenu un musée.

Voici une boite aux lettres qui se trouvait dans le palais :

italie-boite-au-lettres.jpg

Photo Nawelle

Nous avons également eu la chance d’être sur le Pont des soupirs. On a appris qu’il se nommait ainsi car à chaque fois que les prisonniers se rendaient dans leurs prisons, il soupirait à cet endroit. Nous avons repris le vaporetto pour aller ailleurs. Nous avons mangé sur le chemin.

Nous sommes allés au Monastère de St-Lazarre des Arméniens

itali-st-lazarre.jpg

C’était également une visite guidée. Nous avons vu un musée. Dans lequel nous avons pu voir une vraie momie et aussi une boule d’ivoire avec pleins d’autres boules a l’intérieur. Ensuite, nous avons repris le vaporetto et nous avons marché.

Nous avons eu un petit quartier libre, puis nous avons vu le lion qu’il y a dans Corto Maltese :

italie-livre.jpg

italie-lion-corto.jpg

Dans le livre d’Hugo Pratt, “Fable de Venise”, Corto Maltese part à la recherche d’une émeraude magique et rend une petite visite au grand lion de l’Arsenal avec ses fameux caractères runiques, histoire de résoudre l’énigme et de trouver le trésor ! 
On sait en effet depuis 1800, grâce un suédois du nom d’Akerblad que les caractères gravés sur le lion étaient de type runique.
Mais c’est un Danois, C.G. Rafn qui réussit à les traduire entièrement en 1856.
Il comprit en effet que l’inscription contenait à la fois des caractères runiques mais également un idiome Danois antique, fortement diffusé dans l’Europe du Nord. Lire la suite sur : https://www.e-venise.com/sculpture_venise/lion_arsenal_de_venise_2.html

 

Puis nous avons repris le vaporetto pour ensuite aller manger dans une  pizzeria pour notre dernier repas en Italie. Après, nous avons fait une mini ballade et nous sommes allés rejoindre le bus pour dormir et rentrer en France.

Jour 5 : SAMEDI 4 MAI :  RETOUR AU COLLÈGE

 ARRIVÉE VERS 8 HEURES

Production documentaire

Les élèves ont écrit, réalisé un carnet de voyage en Italie.

Padlet du professeur de Français  : Voyage en Italie. Concours photos et enregistrements audio

Vote pour votre photo préférée du voyage : https://padlet.com/Lea_Bourquin/pf65tj5xmzm2

 

Visite d’une exposition

Pour préparer le voyage en Italie, les élèves des classes de 3ème et de 5ème et nos deux professeurs Mme Bourquin, professeure de français et M. Cafagno, professeur d’Italien ont visité l’exposition « Hugo Pratt, lignes d’horizon » :

Les mondes de Corto Maltese, le marin romantique, incarnation parfaite de l’anti héros au musée des Confluences durant le mois de Décembre 2018.

Cette activité a participé au programme des cours de Français « Visions poétiques du monde » et des cours d’Italien « Voyages et migrations ».

hugo pratt expo
hugo pratt expo1

Voir : www.expositionpratt.fr

 

 

« Titan noir » : la condition des animaux en captivité

Par Alissa, 3ème 4

Sur la journée du Jeudi 23 Mai 2019, consacrée au Prix littéraire des collégiens et lycéens 2019, 3ème-2nde – Rillieux-la-Pape, les élèves des classes de 3ème du collège et des classes de seconde du lycée ont rencontré l’écrivaine audoise du roman TITAN NOIR (Le Rouergue, 2018),

Florence Aubry auteure de TITAN NOIR Florence Aubry qui s’empare de sujets graves ou délicats, comme la condition animale, un vrai sujet de société.

Et les élèves du collège deviennent « jury littéraire » : ils s’engagent à lire une sélection de trois romans pendant l’année, à se faire un avis personnel, à voter et à argumenter pour défendre leur roman préféré.

L’auteure Florence Aubry est intervenue pour parler de son travail d’écriture, nous avons pu lui poser de nombreuses questions et lui présenter nos travaux de recherche et d’expression écrite.

J’ai ainsi rédigé un texte, comme des prédictions heureuses ou malheureuses pour le futur… pour cette «première fois» littéraire et culturelle. Je l’ai lu à haute voix le jour de cette rencontre.

 » Bienvenue dans notre monde infernal ! « 

Nous sommes pourtant 7.7 millions d’espèces animales. Malgré cela, on nous traite comme de vulgaires chiffons. On nous prend, on nous jette comme des objets. Comme si nous n’avions pas de pensées, pas de sentiments. Ils sont là à nous dire quoi faire, quoi devenir.

Ils se croient tout permis parce qu’ils nous nourrissent.

Ils sont là à nous regarder comme s’ils nous comprenaient.

Ils sont là en pensant que nous sommes alliés même amis.

Ils ne comprennent pas, pourtant, c’est le même cri que nous poussons. Depuis que les hommes sont arrivés, ils ont tout bousculé, tout mangé, tout dominé. Ils nous ont tué pour leurs vêtements, leur nourriture ou pour le plaisir. On nous enferme dans des cages, on nous roue de coups. Depuis 4500 ans, ils nous gavent pour le plaisir de leur palais, en ne pensant pas que nous aussi, nous aimerions déguster la nourriture. D’année en année, ils « performent », se perfectionne de plus en plus pour être plus efficace, plus rapide. Ils nous amadouent pour que nous ne soyons pas stressés et obtenir un meilleur rendement.

Ils font des tests sur nous. Ils nous mettent des machines qui nous transpercent la peau.

Nous sommes 1,9 million d’animaux à être utilisés à des fins scientifiques en France pour l’expérimentation animale :  des souris, des poissons, des rats, des lapins, des poulets, des cochons d’inde, des oiseaux, des chiens, des primates non humains, des chats. Dans l’Union européenne, quelques 2,2 millions d’animaux. Nous mourrons à des fins scientifiques. Nous sommes privés de sommeil,  on nous implante des armes chimiques et bactériologiques dans le corps. Ils nous font mal à nous torturer avec leurs engins.

La nuit, nous pansons nos douleurs avec nos larmes, et on nous raconte des histoires pour endormir notre peine.

Alissa, en classe de 3ème

 

Jeu de lettres : LE CRI

Par Jean-Paul, 3e3

Le Jeudi 23 Mai 2019, avec ma classe de Français, nous avons rencontré au lycée Albert Camus de Rillieux la Pape l’auteure Florence Aubry pour son roman Titan Noir .

couverture TITAN NOIRJ’ai lu ce livre dans le cadre du Prix littéraire collège-lycée 2019 de Rillieux la Pape.

Inspiré de l’histoire vraie de  l’orque tueuse Tilikum.

C’est l’histoire très sombre de cette orque magnifique, Titan, et la souffrance des cétacés en captivité. Ce roman riche et émouvant nous apprend beaucoup sur le spectacle de divertissement, le dressage et la condition des animaux en captivité.

Dresseuse d’orques dans un parc océanographique, Elfie, 18 ans, raconte sa relation privilégiée avec l’une d’elles, Titan Noir. En parallèle, une autre voix dresse un panorama de ces parcs et dévoile l’identité réelle de l’animal.

Voici mon poème en acrostiche !

          Le Cri

 

Nous les animaux, nous voulons nous exprimer

Obnubilé par la cupidité des hommes dans leur désir de s’amuser,

Nous ne sommes pas des objets de loisirs, nous voulons retourner à l’état naturel

A nous aussi, la joie de vivre libre

Lhomme se sert de nous afin de tirer profit de notre courage et de notre agilité

EXprimons notre désaccord envers eux

Privé de notre milieu naturel et,

Livrer à l’exploitation et la torture de l’homme,

Obstacle inévitable pour nous épanoui

Isoler de notre milieu naturel,

Traité parfois avec beaucoup de violence

Affection, sympathie et respect sont ce que nous demandons aux hommes

Tolérance et courage sera notre devise

Iniquité, abus, maltraitance et usurpation sont synonymes de l’homme

Orgueil et arrogance aveuglent l‘homme de la teneur de ses actes

Nous voulons vivre dans la paix dans nos milieux naturels et non dans la tyrannie que nous offre l’homme

 

illustration-par-thomas-batty-anglais-dompteur-de-cirque-et-proprietaire-avec-sa-lions-gravure-sur-bois-de-1864

Une illustration de Thomas Batty, anglais dompteur de cirque et propriétaire avec sa-lionne. Gravure sur bois, 1864 .- Source : www.alamyimages.fr/photos-images/

Voir aussi :

Prix littéraire des collégiens et lycéens 2019, 3ème-2nde – Rillieux-la-Pape

Des conseils pour écrire des poèmes en acrostiches : Comment composer un poème en acrostiches            URL : https://fr.wikihow.com/composer-un-poème-en-acrostiches

 

 

AGORA, l’éducation à la Ville

Par M. Henrique VILAS-BOAS, professeur de Mathématiques

« AGORA » est un projet d’action pédagogique qui s’inscrit dans un des axes prioritaires du PTEAC de Rillieux-la-Pape : l’éducation à la ville.

Avec les élèves de la classe de NSA et les élèves de la classe de 5ème5.

AGORA ET NSA

Conduit par un duo d’architectes missionné par le CAUE Rhône-Métropole et d’un compositeur missionné par GRAME, ce projet permet aux élèves d’interroger l’espace du débat à la fois dans son rapport à la construction de la ville et dans son rapport à la prise de parole publique, de les accompagner les réflexions sur les questions de démocratie et de citoyenneté en inscrivant les élèves dans une démarche de projet pour la conception d’une « Agora citoyenne ».

Dans l’antiquité, l’Agora, le lieu du rassemblement social, politique et mercantile de la cité, est une composante essentielle du concept de polis. Comment repenser une agora citoyenne dans la ville ? Par Agora citoyenne, nous entendons un espace d’échange, de débat, de confrontations d’idées mais aussi un espace de propositions collectives pour la vie citoyenne. L’agora est le lieu de la réflexion sur l’intérêt général.
Comment repenser une agora citoyenne dans la ville ? Comment déplacer son regard de l’individuel au collectif dans l’espace public ou dans l’espace du collège ?

Description

Le projet « AGORA » s’organise autour de 2 volets d’ateliers :
–       20h avec un compositeur mandaté par GRAME (Anthony Clerc),
–       20h avec un duo d’architectes (le collectif Pourquoi Pas !?) mandatés par le CAUE Rhône Métropole.


Ces ateliers sont construits autour d’un projet commun et s’accompagne d’un travail complémentaire en classe avec l’équipe enseignante. L’enjeu de mêler les interventions d’un compositeur missionné par GRAME et d’un duo d’architectes missionnés par le CAUE : mêler l’espace et les sons pour (re)créer une agora citoyenne au cœur de la ville.

AGORA :  rencontre avec la fresque de Raphaël

C’est le point du départ : L’Ecole d’Athènes (1509-1510).
La fresque peut être regardée de la sorte :
–       Dispositif de mise en scène : personnalités / corps d’homme / attitudes (couché, debout, adresse, gestes…) / des voix qui portent des pensées…
–       Dispositif spatial : hiérarchisé / architecture classique / sol / ciel / matériaux / espace perspectif…
Ainsi, dans le cadre de notre projet, l’enseignement de L’Ecole d’Athènes peut être celui de l’espace comme résultant de jeux et d’interactions entre :
–       des corps qui le traversent/l’habitent,
–       des voix communiquent,
–       et des formes qui délimitent le lieu de l’action.
Cette découverte permet d’interroger l’espace du débat, de la parole publique, de la rencontre… l’AGORA.
L’Agora est donc considérée comme un dispositif de mise en scène et un dispositif spatial.
–       Dispositif de mise en scène : sur scène / hors scène / espace scénique / zone de point écoute…
–       Dispositif spatial : physique / rapports sociaux/ rapports de force / espace des discours…
Pour permettre aux élèves d’expérimenter l’espace de la démocratie, le projet propose de prendre comme matière 3 pôles : ESPACE / VOIX / CORPS. La manipulation de ces matières devrait permettre de présenter des AGORA propres à chaque groupe.

PROJET AGORA - Architecture GR.Travail-5e5 et NSA

PROJET AGORA: L’école d’ATHÈNES
Penseurs de la Grèce antique : un héritage précieux

LES SAVOIRS À CONSTRUIRE ET À ACQUÉRIR
* S’approprier l’Histoire et la culture artistique et Scientifique en reliant
les Langages et les mathématiques (Domaine 1 et 5 du socle commun)
*Comprendre la naissance de la DÉMOCRATIE (Domaine 1et 5 du socle
commun) et de la DÉMONSTRATION en Grèce Antique
*Enrichir son vocabulaire par l’étymologie (Domaine 1 du socle commun)
* DÉBATTRE et ARGUMENTER (Formation de la personne et du citoyen.
Domaine 1 et 2 du socle commun)

Les questions travaillées 

    • Comment est organisé le tableau de Raphaël dénommé
      « L’école d’Athènes » ?
      Vous observez l’organisation du tableau :

      • Réalisez un schéma du tableau dans lequel :
          • vous dégagez les parties principales
          • vous indiquez qui est mis en valeur et comment ?
            Que semblent-ils faire ? dire ? penser ?
    • Ces personnages ont-ils existé ? Quels indices vous
      permettent de les identifier ? A quelles périodes ont -ils
      vécu ?

 

AGORA sur la question du temps et ses mesures en Histoire-Géographie-EMC

Le thème de la démocratie :
–  la naissance de la démocratie à Athènes au Ve siècle av. J.C. . La participation des citoyens dans la vie de la cité
– les démocraties actuelles : partir sur l’actualité française pour évoquer les libertés fondamentales (liberté de la presse; de manifester, débats…). Observation de l’exemple d’un régime non démocratique

En Avril, Esquisse du tableau vivant.

Voir : Le Progrès.fr : Rillieux-la-Pape. – Éducation.- Un exposé présenté par des tableaux vivants. Publié le 31/05/2019 https://www.leprogres.fr/rhone-69-edition-val-de-saone/2019/05/31/un-expose-presente-par-des-tableaux-vivants#commentaires

ARTICLE.AGORA.LeProgrès.2019.06.31

Dans la presse.- Le Progrès, 31 Mai 2019

 

 

Voyage au cœur des cellules

  Une animation scientifique

 » Les Cellules Déambulent (LCD) « 

sous forme d’un spectacle vivant interprété par deux comédiens a eu lieu au collège le jeudi 9 Mai 2019 avec les élèves des classes de 3ème.

VOYAGE AU COEUR DES CELLULES

Photo M. Vilas-Boas

      Avec le professeur de Mathématiques, M. Vilas Boas et un collectif de bénévoles LCD composé de chercheurs, ingénieurs, techniciens, personnels administratifs des laboratoires de recherche lyonnais, l’action est labellisée

 » Tour du CNRS en 80 jours « 

Donner du sens à la science

Leur but

Faire connaître la culture cellulaire.

C’est quoi une cellule ? À quoi sert la culture cellulaire ?

 

Voyage au coeur des cellules.2019.05.09

VOIR :

VOYAGE AU COEUR DES CELLULES.Article Progres les cellules deambulent (1)_01

Source : Le Progrès, Vendredi 24 Mai 2019.- Rillieux-la-Pape – Enseignement | Pour ses 80 ans, le CNRS se donne en spectacle.- Publié en ligne le 24/05/2019

 

 

 

Découverte de l’environnement d’un fleuve

Dans le cadre des activités de l’Eco-Club du collège, une sensibilisation à l’environnement et l’écologie urbaine a été menée, du lundi 08 Avril au vendredi 12 Avril 2019, sur un projet

» Au fil de l’Eau «

 

Des élèves des classes de Sixième, Cinquième, Quatrième accompagnés de leurs professeurs d’EPS, de physique et de SVT, ont exploré l’environnement fluvial d’une rivière, la Saône pendant 5 jours sur

La Péniche de l’environnement

C’est découvrir le Rhône et la Saône, la richesse et la diversité de leurs environnements naturels ou bâtis, leurs aménagements ainsi que la culture et le patrimoine fluvial.

Un regard nouveau sur les territoires traversés par des navigations et des activités que propose l’association “Péniches du Val de Rhône“  : Éduquer au fil de l’eau est leur principe conducteur. 

Des navigations avec lectures de paysage

Ils ont pu trouver un environnement naturel en articulation avec l’urbanisation, et l’observation d’un patrimoine architectural, historique, industriel, social, artistique en lien avec la nature et la ville. Ceci afin de mieux connaître ce milieu particulier qui leur est proche…

Voir le site :   http://peniches.fr/

Voir la vidéo de présentation (pour lire la vidéo, cliquer sur l’image)

Courir 2 kilomètres, c’est plutôt endurant !

Par Aymen 5ème2

Stade du loup pendu

Le cross du collège 2019 s’est déroulé dans l’enceinte du complexe sportif : le stade du Plan du Loup Pendu à Rillieux la Pape

le jeudi 4 avril 2019

La journée a été banalisé et tous les élèves du collège – avec aussi les élèves NSA – n’ont pas eu cours en classe pour aller courir ! Les  professeurs d’EPS ont préparé un parcours de 10 minutes balisé par des barrières plastiques. Il y a plusieurs trajectoires curvilignes et rectilignes sur du sable, de la terre, de l’herbe et du goudron.

Comment se passe la course ?

Les élèves-coureurs étaient par deux en binôme par classe car cette année la course se fait par relais. Le matin, les élèves de 4ème et  3ème se sont élancés. Après la pause déjeuner, les courses ont suivi l’après-midi et ont repris de plus belle pour les élèves de 5ème et  6ème .

dav

Quant à la météo, le temps est plus que maussade. Par un hasard météorologique malheureux, nuages et pluie au programme le matin pour les classes de 4ème et les 3ème.

Nous, les élèves de 6ème et de 5ème avons eu plus de chance. Il a fait beau. C’était compliqué. A la fin de la course,  il y a eu un goûter. Puis un classement est établi individuellement et par niveau. A l’issue de leur course, les élèves reçoivent des récompenses et la remise des médailles sur un podium.

Des lots ont été gagné ! Des médailles couleurs or argents et bronze.

Ma course

J’étais en relais mixte avec Inès en 5°2,  nous sommes arrivés 5ème sur 5. Il y avait 3 catégories de binômes mixtes, soit 2 garçons, soit  2 filles, soit garçon-fille. Nous étions donc en binôme mixte. Les premiers coureurs avons parcouru 1 km.  Ensuite, c’était à notre binôme de courir 1 km.  J’ai commencé le premier tour et arrivé à la hauteur d’Inès, en tapant sur  sa main,  Inès a fait le tour.  A l’arrivée, Inès et moi avons couru vers la professeure d’EPS, Mme Faynel pour donner notre feuille de course. Un tampon de validation faite par les professeurs a été apposé pour chaque tour.

 

médaille cross 2019

                                                               A l’heure des remises des médailles, les professeurs ont d’abord appelé à venir sur le podium les binômes fille-fille ensuite les binômes garçon-garçon et ensuite les binômes mixtes. 

COURIR CROSS                                                       Félicitations à tous les participants !